Une pensée pour le cinéaste iranien Jafar Panahi à Cannes

lundi 18 avril 2011 - 19:37 | Showbizz
La La 43ème Quinzaine Des Réalisateurs Cannes 2011 pendant le festival, aura une pensée le 12 mai pour le cinéaste iranien Jafar Panahi, retenu dans son pays et sous le coup d'une peine d'emprisonnement de six ans et de 20 ans d'interdiction de tourner.

jafar  panahi


La Société des réalisateurs de films (SRF) lui remettra sur la Croisette le Carrosse d'or qui a coutume, chaque année, de distinguer un cinéaste en marge des festivités comme le furent par le passé Clint Eastwood, Nanni Moretti, David Cronenberg, Jim Jarmush ou Agnès Varda l'an passé.

"Parce qu'aucun cinéaste, aucun auteur ne peut rester indifférent à la violence d'une telle décision, la SRF promet de briser le silence imposé à Jafar Panahi et de se mobiliser pour la liberté d'expression", expliquent les réalisateurs dans un communiqué.

Appelé à siéger au jury de Cannes l'an dernier, Jafar Panahi avait été privé de fête. Cette année, ayant fait appel de sa condamnation, il attend la décision de la justice assigné à résidence, chez lui à Téhéran.

Outre le Carrosse d'or, la Croisette rediffusera Hors Jeu, fim de Jafar Panahi tourné en 2005 - également programmé le 13 mai sur la chaine française Canal Plus-. Une table ronde sur le thème "Faire des films sous une dictature" témoignera du travail des cinéastes en Iran et ailleurs.

Comme l'an dernier au jury, un siège vide symbolisera l'absence de Jafar Panahi toute la durée du festival du 11 au 22 mai à l'orchestre du Théâtre Croisette, lieu des projections de la Quinzaine des Réalisateurs.

=> Toutes les infos sur Jafar Panahi
=> Toutes les infos sur La 43ème Quinzaine Des Réalisateurs Cannes 2011
=> Toutes les infos sur le 64ème Festival International Du Film De Cannes 2011
=> Voir notre site Cannes 2011

(18 Avril 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter