Une Pure Affaire... de famille (Test DVD)

mercredi 6 juillet 2011 - 13:52 | Showbizz
Que feriez-vous si vous trouviez une valise abandonnée et pleine de billets de banque (et des gros, hein !) lors de votre promenade quotidienne ? Le genre de valise qui pourrait radicalement changer votre vie… Bon, alors, imaginons maintenant qu’en lieu et place de grosses coupures cette valise magique (toujours aussi abandonnée) renferme quelques jolis sacs de cocaïne. Prendriez-vous le risque de tout perdre afin de mettre une louche de beurre dans vos épinards ?

Une Pure Affaire


Le Bien, le Mal et le Fric

Cette question, David Pelame (François Damiens) ne va pas se la poser longtemps. Sa femme Christine (Pascale Arbillot) non plus d’ailleurs. Il faut dire que, dernièrement, c’est pas folichon chez eux : tandis que Monsieur est le souffre-douleur trop honnête de sa boîte, Madame se fait virer pour faute grave. L’apparition providentielle de cette potentielle poule aux œufs d’or pourrait ainsi tout changer.

Et elle va tout changer. Littéralement. Leur train de vie d’abord : finies les pâtes fadasses, les voitures éternellement en panne ou les garde-robes démodées ! Mais le bouleversement va aussi et surtout se révéler humain, car en dealant de la coke à tour de bras et en toute naïveté, David et Christine vont se retrouver en tant que couple, beau-papa va accorder son respect à son gendre (dont la carrière s’apprête enfin à décoller) et leurs ados de gosses (peu aux faits de l’activité familiale) sont à deux doigts d’être fiers de leurs parents.
En cela, la première partie d’Une Pure Affaire s’avère aussi drôle que décomplexée. On en oublierait presque le pourquoi du comment.

La bande-annonce


Un violent retour de bâton tout en humour… noir

Pourtant, le point de départ de tout ce chambardement est sérieux. Très sérieux même. Et lorsque la réalité rattrape nos héros, la peau de banane sur laquelle leurs beaux rêves vont glisser va se montrer cruelle.
La fête est finie, on remballe ! Et on vous réclamera une ch’tite commission au passage. Ça vous apprendra.

Le film d’Alexandre Coffre (adaptation de la nouvelle Poudre de Matthew Kneal) ne brille certes pas forcément par l’inventivité de sa mise en scène, cependant l’énergie avec laquelle le cinéaste jongle avec l’humour noir et la détresse touchante de ses personnages est franchement (et bizarrement) rafraîchissante. La performance des acteurs (François Damiens et Pascale Arbillot en tête, évidemment) achève de rendre cette histoire d’amour(s) sur fond de crise réellement attachante.

Making of : Coke en stock


Une sortie DVD humble

Si le menu proposé pour la sortie en galette d’Une Pure Affaire peu sembler un peu maigre de prime abord (la bande-annonce et teasers… déjà vus), on pourra toutefois jeter un œil amusé au making-of (d’une dizaine de minutes) du film avant de partir à la rencontre des comédiens François Damiens, Laurent Lafitte et Pascale Arbillot aussi détendus qu’irrévérencieux dans une interview de Laurent Weil lors du 14ème Festival International Du Film De Comédie De L'Alpe D'Huez 2011. C’est toujours ça de pris !

=> Toutes les infos sur Une Pure Affaire

Eléonore Guerra (6 Juillet 2011)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter