Universal a chaud

Une partie des célèbres studios de cinéma Universal, près de Los Angeles, a été détruite dimanche à l'aube par un violent incendie qui continuait à faire rage dans la matinée, a constaté un journaliste de l'AFP.
Le sinistre a été signalé sur un plateau de tournage vers 4H45 et s'est rapidement propagé. Il mobilisait dimanche matin plus de 200 pompiers épaulés par des hélicoptères bombardiers d'eau, selon un porte-parole des soldats du feu, Darryl Jacobs.

Les flammes ont dévoré plusieurs plateaux et des décors, dont celui de rues de New York, selon lui. A 8H00, une épaisse fumée se dégageait toujours du sinistre, selon un photographe de l'AFP à Universal City, à 15 km au nord du centre de Los Angeles.
Un pompier a été blessé en combattant l'incendie, mais la gravité de son état n'était pas connue dans l'immédiat. Les flammes ont atteint quelque 30 mètres de haut au plus fort du sinistre, qui n'était pas encore éteint en début de matinée.

Les terrains des studios Universal, l'une des six grandes entreprises de cinéma basées dans la région de Los Angeles, ont abrité des tournages de films comme Ben Hur, Psychose et Retour Vers Le Futur. C'est aussi là que se tournent de nombreuses séries télévisées, dont Desperate Housewives.
Ces terrains occupant plus de 100 hectares hébergent aussi un grand parc d'attractions, rival de Disneyland, sur le thème du cinéma.
Un porte-parole des studios, Eliot Sekuler, a indiqué que le parc d'attractions, situé en hauteur, n'avait pas été touché par les flammes. En revanche, les dégâts aux plateaux de tournage et décors pourraient se chiffrer en dizaines de millions de dollars.
Les studios avaient déjà été gravement endommagés en 1990 par un incendie d'origine criminelle, qui avait provoqué pour 50 millions de dollars de dégâts.

(Le 2 Juin 2008 – AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter