Valkyrie enchaîne les guignes…

Même avec toute la meilleure volonté du monde, le Valkyrie (évoquant l'attentat manqué à l'encontre d'Adolf Hitler en 1944) de Bryan Singer n’en finit pas de cumuler les tuiles.

Après le boycott de Tom Cruise pour incarner le comte Von Stauffenberg – l’instigateur du complot, exécuté le soir de l'attentat manqué – pour cause d’appartenance à l'Eglise de scientologie ; après l’accident qui a fait 11 blessés parmi des figurants (dont neuf réclament des dommages et intérêts à la société de production) en août dernier ; c’est cette fois une partie du travail qui a été détruit.

Des scènes-clés du film – notamment celles tournées au Bendlerblock - devront en effet être filmées à nouveau, les précédentes prises ayant été endommagées lors du développement du négatif.

Malheureusement, Le tournage de ces scènes, les 21 et 22 septembre, n'avait été possible que grâce à une autorisation exceptionnelle du gouvernement allemand, soucieux de protéger un site considéré comme un "lieu de mémoire", le Bendlerblock étant le lieu où furent exécutés le 20 juillet 1944 les auteurs de l'attentat raté contre le Führer.

Suite à la destruction des négatifs, une nouvelle demande d’autorisation a été déposée auprès du gouvernement afin de refaire une partie de ces scènes. Rien n’est pourtant gagné étant donné que le fait de tourner au sein du Bendlerblock avait lui-même été controversé : en juin, les autorités allemandes s'y étaient d'abord refusées, arguant qu'il s'agissait d'un lieu de recueillement, avant de se raviser mi-septembre.

Quant aux rumeurs de sabotage, on ne saurait trop que dire… sauf que la production préfère les qualifier de « pures spéculations ».

E.G. (Le 5 Octobre 2007 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter