Venise mène l'enquête sur le passé, de Truman Capote à John Lennon...

Les smokings et robes de soirées ont habillé les invités de la cérémonie d'ouverture suivie de la projection du film Le Dahlia Noir, en présence de l'équipe qui venait d'être le point de mire du tapis rouge. Brian De Palma signe en fait un film plutôt sage, on y remarque quand même une pointe d'humour et une petite pincée de violence. Certains happy fews ont reçu un carton pour un dîner sur la plage. Quelques minutes avant minuit le ciel s'est éclairé au son d'un joli feu d'artifice au bord de l'eau : ça y est, le festival a bel et bien commencé !

=> Voir toutes les photos de la Cérémonie d'ouverture & du Dîner de gala !


Aujourd'hui de nombreuses vedettes sont arrivées. On découvre notamment le film Infamous accompagné de Sandra Bullock et de Toby Jones. Il s'agit encore de différents portraits liés à un fait-divers sanglant… Une histoire sur, avec, et d'après l'écrivain Truman Capote. Cette fois il est incarné à l'écran par un inconnu et c'est une pléiade de stars qui joue les seconds rôles. Grotesque d'abord, ennuyeux ensuite avant de devenir dramatique, le film restera anecdotique.

=> Voir toutes les photos de la présentation d'Infamous & du tapis rouge !


On attend ce soir sur le tapis rouge Ben Affleck, Diane Lane, Adrien Brody et Bob Hoskins qui sont les interprètes principaux de Hollywoodland. Coïncidence fortuite, c'est encore un travail d'enquête sur le passé autour d'un mort. Il s'agit de l'acteur George Reeves, connu pour avoir joué Superman, qui est retrouvé avec une balle dans la tête.
Vu ce matin, avec le jury à deux sièges de moi : Cameron Crowe, Juan José Bigas Lunas, Paulo Branco, Chulpan Khamatova, Michele Placido, Park Chan-wook entouraient la présidente Catherine Deneuve. Trois spectateurs se sont approchés pour demander un autographe à la présidente. Une occasion de mesurer la cote de popularité de la reine de nos actrices en Italie. Catherine Deneuve est d'ailleurs tout sourires et il est possible de la croiser seule dans la rue, tout comme Park Chan-wook que vous pouvez aborder si vous le voyez.

=> Voir toutes les photos de la présentation du film Hollywoodland & du tapis rouge !


Je me laisse surprendre très très agréablement par The U.s. Vs. John Lennon, avec des images d'archive du chanteur assassiné et le témoignage de sa compagne Yoko Ono. Le postulat des réalisateurs est que Lennon, lors de son séjour aux USA, a de plus en plus dérangé le gouvernement américain. De là à imaginer que… mais ce n'est pas dit.
Si ce film pour la paix et contre certaines actions du gouvernement américain vous fait penser à une situation actuelle, est-ce bien une coïncidence fortuite ?

Il semble que le cinéma américain aime bien les revers de la médaille de la célébrité et de ses cadavres. Dans la journée sont prévus aussi Lettere Dal Sahara de Vittorio De Seta, et Sang Sattawat de Apichatpng Weerasethakul. En parlant de coïncidences, demain sont attendus deux films qui ont pour sujet le 11 septembre : World Trade Center et Quelques Jours En Septembre. Venise risque de s'échauffer…

Christophe Maulavé, alias Il bellissimo giornalista (Venise, le 31 août 2006)

=> Voir notre Blog Spécial Venise !

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter