Warner Bros cherche à effacer une vidéo du dernier Harry Potter sur internet

vendredi 19 novembre 2010 - 02:15 | Showbizz
Le studio Warner Brothers a indiqué jeudi qu'il "s'employait activement" à faire disparaître un extrait du dernier film de la série Harry Potter qui a été "volé" et diffusé illégalement sur internet avant la sortie du film.
Le studio a dit être déterminé à poursuivre ceux qui ont diffusé cet extrait du début du film une semaine après la première mondiale de Harry Potter Et Les Reliques De La Mort - 1ère Partie.



Le film, qui devrait faire un carton au box-office, comme les précédentes aventures du sorcier issu de l'imagination de la romancière britannique J. K. Rowling, ne doit sortir que vendredi 19 dans la plupart des salles du monde entier.

"Cette semaine, un extrait de Harry Potter Et Les Reliques De La Mort - 1ère Partie a été volé et diffusé illégalement sur internet. Cela constitue une grave violation des droits de reproduction et un vol de la propriété de Warner Bros", indique le studio dans un communiqué.

"Nous nous employons activement à restreindre et/ou éliminer les copies disponibles" et "nous poursuivrons les personnes impliquées avec toutes les armes légales disponibles", avertit Warner Bros.

Selon le magazine britannique New Musical Express (NME), la partie copiée correspond aux 36 premières minutes du film, ce que Warner n'a pu confirmer dans l'immédiat.

Dans cet avant-dernier opus de la saga, Harry et ses amis Hermione et Ron partent à la recherche des Horcruxes, réceptacles où le Seigneur des Ténèbres, Voldemort, a entreposé des parties de son âme, ce qui lui permet de rester immortel. Le film se termine en plein suspense, en attendant la sortie du second volet, prévue en juillet.

=> Toutes les infos sur Harry Potter et Les Reliques de la Mort, première partie

(19 Novembre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter