Warren Beatty récompensé pour sa carrière par l’American Film Institute

Warren Beatty avait « des larmes aux yeux dissimulées » quand l’American Film Institute lui a annoncé vouloir lui remettre le Lifetime Achievement Award, l’une des récompenses honorifiques les plus prestigieuses qu’un membre de l’industrie du cinéma puisse recevoir. Ce sera la 36ème décernée sur les 40 ans d’existence de l’AFI. La cérémonie aura lieu le 12 juin 2008 à Los Angeles.

« Warren Beatty a envoûté les spectateurs en tant que personnalité charismatique et dynamique depuis sa première apparition à l’écran ; et ça continue aujourd’hui », explique Howard Stringer, membre du conseil d’administration de l’AFI. Et d’ajouter : « Il est aussi un cinéaste de génie – aussi bien en tant que scénariste, réalisateur ou producteur – avec un tel talent et un tel rayonnement que ses films ont laissé une trace indélébile sur le patrimoine cinématographique américain ».

La carrière de Beatty commença avec un sitcom appelé < l>The many loves of Dobie Gillis en 1959. Avant d’apparaître au cinéma, il fit un petit passage à Broadway dans A Loss Of Roses. C’est Elia Kazan qui le repéra et lui donna son premier rôle sur grand écran : Bud Stamper dans La Fièvre Dans Le Sang. De là il enchaîne les tournages, les plus mémorables sont Bonnie And Clyde d’Arthur Penn (qui sera sa première coproduction) en 1967, puis John Mccabe de Robert Altman en 1971 ou Le Ciel Peut Attendre co-écrit avec Elaine May et co-dirigé avec Buck Henry. Il atteint le sommet de tous ses talents combinés en 1981 avec Reds qu’il interprète, écrit, dirige et produit et il reçoit pour ces efforts trois Oscars dont celui du Meilleur Réalisateur.

De nombreuses autres personnalités ont reçu cet hommage qu’est le Lifetime Achievement Award : Al Pacino l’année dernière, Clint Eastwood, Meryl Streep, Alfred Hitchcock, Steven Spielberg, etc.

L.C. (Le 8 octobre 2007 – Avec The Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter