Warrior : aimez-vous les uns les autres (test DVD)

jeudi 19 janvier 2012 - 17:25 | Showbizz
Tommy (Tom Hardy) et Brendan (Joel Edgerton) sont frères. Pourtant, c'est loin d'être une évidence pour eux. De leur enfance, on ne saura pas grand-chose si ce n'est qu'un père alcoolique (Nick Nolte) et une mère en fuite les ont séparés. Adultes, s'ils apparaissent aussi dissemblables que possible (l'un est un ancien marine en colère, l'autre un père de famille luttant pour conserver sa maison), c'est la rage et la souffrance qui finiront par les réunir au prix de sang, de sueur et de larmes.

Warrior : aimez-vous les uns les autres (test DVD)


Le film de Gavin O'Connor n'a pas beaucoup de chance. Sorti en salles en pleine Guerre des boutons et - malgré un casting des plus solides - injustement sous-estimé (la faute aux incessantes comparaisons avec le Fighter de David O. Russell), ce drame familial sur fond de MMA (aka Mixed Martial Arts) n'avait alors pas eu l'opportunité de briller auprès du public. Petite séance de rattrapage.

Partant d'un canevas somme toute assez simple (la vie a foutu des beignes aux deux gamins, c'est à leur tour de répliquer) et même légèrement casse-geule (le cliché tire-larme ne rôde jamais très loin), Warrior parvient toutefois à prendre la tangente, évitant ainsi de tomber dans une dynamique stéréotypée. S'appuyant sur des acteurs encore inconnus (mais sur le point d'exploser) plongés dans un univers d'initiés et risquant les ellipses - rondement menées, O'Connor déroule un long-métrage pas toujours abouti (la maladresse de certains plans ou enchaînements se trouvant contre-balancée par quelques tableaux franchement réussis comme la scène d'ouverture ou les séquences de combats), mais visiblement sincère.

Métaphore d'une Amérique en crise existentielle et financière, ce douloureux combat fratricide (et parricide) en quête de rédemption secoue le spectateur par son cruel besoin de souffrance. Comme si notre société devait fatalement tuer la bête qui la hante pour enfin parvenir à renaître. Warrior a beau souffrir d'imperfections, lorsqu'il fait mouche, il frappe en plein coeur.



Le DVD

La sortie DVD de Warrior risque de ravir pas mal de curieux. De facture technique assez honnête, la galette vous proposera ainsi un commentaire audio (mené par le réalisateur Gavin O'Connor, le scénariste Anthony Tambakis, le monteur John Gilroy et l'acteur australien Joel Edgerton, vu dans l'excellent Animal Kingdom) sympathique et ludique, une scène coupée commentée entre Nick Nolte et Tom Hardy (foudroyant Bronson et futur méchant dans The Dark Knight Rises) et, surtout, un making-of de trente minutes qui vous permettra, notamment, de vous (re)mettre à niveau question MMA.

=> Toutes les infos sur Warrior

Eléonore Guerra (19 Janvier 2012)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter