Wikileaks : Julian Assange écrit à Benedict Cumberbatch

jeudi 10 octobre 2013 - 07:03 | Showbizz
Le fondateur de WikiLeaks, l'Australien Julian Assange, a qualifié de " grande sieste gériatrique" Le Cinquième Pouvoir, un film retraçant l'épopée du site qui a publié des centaines de milliers de câbles diplomatiques.
Dans une lettre adressée à l'acteur qui interprète son personnage, Benedict Cumberbatch, Julian Assange proteste une nouvelle fois contre ce film, dont le titre anglais est "The Fifth Estate" et qui a été présenté début septembre au festival de Toronto.

Wikileaks : Julian  Assange écrit à Benedict  Cumberbatch


" Je pense que vous êtes une bonne personne mais je ne pense que ce soit un bon film ", a écrit l'Australien dans cette lettre envoyée en janvier mais rendue publique seulement jeudi par son auteur.

Le Britannique Benedict Cumberbatch (Star Trek Into Darkness) avait demandé à Julian Assange de le rencontrer, mais ce dernier, réfugié dans l'ambassade d'Equateur à Londres, avait refusé tout net. Une telle rencontre " pourrait sembler légitimer un film qui entend tromper le public avec de multiples inexactitudes ", a expliqué M. Assange.

" Ce film va enterrer des gens honnêtes qui font un travail honnête, juste au moment où l'Etat leur tombe dessus. Il va étouffer la vérité sur les événements, à un moment où la vérité est essentielle ", ajoute-t-il.

Dans un commentaire ajouté à la diffusion de cette lettre, le créateur de WikiLeaks, dont on ignore s'il a vu le film terminé, ajoute : " le résultat est une grande sieste gériatrique que seul le gouvernement américain peut aimer ".

Le Cinquième Pouvoir, réalisé par Bill Condon, qui sort la semaine prochaine aux Etats-Unis, est tiré de deux livres, l'un rédigé par l'ancien porte-parole du site internet, l'Allemand Daniel Domscheit-Berg, l'autre par deux journalistes britanniques, David Leigh et Luke Harding.

Julian Assange est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis le 19 juin 2012 afin d'échapper à une extradition vers la Suède pour des agressions sexuelles présumées qu'il nie.

L'Australien de 42 ans redoute d'être à terme extradé aux Etats-Unis et d'y encourir la peine de mort en raison de la publication par WikiLeaks de documents secrets américains.

(re)Découvrez la bande-annonce du Cinquième Pouvoir


=> Toutes les infos sur Le Cinquième Pouvoir

(10 Octobre 2013 - AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter