Will Smith, véritable star du box-office américain !

Et si les aventures des super-héros des comics étaient délaissées pour les histoires d’un futur proche marquées par les angoisses des hommes ?

Cette fois, le film I Robot d’Alex Prouyas, sorti vendredi dernier dans les salles américaines, a démontré l’intérêt général des spectateurs américains pour ces thrillers imprégnés d'action et de science-fiction. L’acteur principal, Will Smith a vu juste quant à son rôle du détective Del Spooner. Ce dernier découvre en 2035 une menace de robots contre l’humanité. Et là, c’est le drame ! Le super-héros qu’il est (souvenez-vous d’Independance Day) part à la traque des robots. Résultat pour le week-end : 52,2 millions de dollars de recettes. Selon la revue « cinémascope », 92 % des spectateurs semblent avoir été satisfait de ce film. La bonne critique semble se prolonger avec un public pour le moins jeune, 65 % âgés de moins de 35 ans, plus masculin avec 56 % d’hommes et 56 % sont des fans de Will Smith.

Toutes les propriétés du film ont ajusté I Robot au meilleur plan, détrônant Spiderman 2 et laissant loin derrière le film Men In Black à sa sortie avec ses 31,136 millions de dollars. De ce fait, l’homme araignée, au premier rang pendant quinze jours, se place cette fois en seconde position avec 24,7 millions pour le week-end, totalisant pour les 19 jours consécutifs 300 millions de dollars. Shrek avait réalisé le même score mais avec 18 jours.

Les autres films à l’ombre des grands « combattants » :
Ne pouvant rivaliser entre l’homme araignée et le détective déjouant la menace « robotique », la satire comique des présentateurs de télévision des années 1970, Anchorma : The Legend Of Ron Burgundy, se place au troisième rang, avec 13,8 millions de dollars de recettes pour le week-end, totalisant 57 millions de dollars pour ses 10 jours de sortie.
La comédie américaine adaptant l’histoire de Cendrillon à la sauce d’une lycéenne américaine, interprétée par Hilary Duff, est en quatrième place avec 13,6 millions de dollars. Cette histoire californienne a capté l’intérêt des spectateurs au point que le si « controversé » documentaire Fahrenheit 9/11 a été délogé pour la cinquième place. Mais que les fans de Michael Moore se rassurent, le pamphlet anti-bush a jusque-là réalisé un total de 94 millions de dollars. Un succès incontestable pour un documentaire.
À la sixième place, Le Roi Arthur d’ Antoine Fuqua engrange 7,16 millions de dollars. The Nothebook, avec 5,6 millions de dollars est classé septième générant 53,9 millions au total, tandis que Dodgeball : A True Underdog Story est au huitième rang avec 3,8 millions de dollars.
Les deux derniers de cette liste des 10 meilleurs films du box-office américain sont White Chicks des frères Wayan avec 3,4 millions de dollars et Shrek 2 avec 3,2 millions.

N.F.(20 juillet 2004

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter