Benoît Magimel dans la tourmente algérienne

Benoit Magimel tourne pour la troisième fois sous la direction de Florent Emilio Siri (après Une Minute De Silence et Nid De Guêpes). Ennemi Public se déroule en Kabylie en juin 1959. Terrian (Benoit Magimel) un lieutenant idéaliste, prend le commandement d’une section de l’armée française. Là, il rencontre le sergent Dougnac (Albert Dupontel, Enfermés Dehors), un militaire de carrière. Les atrocités de cette guerre, ainsi que leurs différences, vont rapidement mettre les deux hommes à l'épreuve. Inspiré de faits réels, Ennemi Intime est un film critique sur la guerre d’Algérie, en particulier sur la torture. L’œuvre est issue du livre enquête homonyme de Patrick Rotman, historien spécialiste du sujet, également co-auteur du scénario.

Le tournage a démarré le 12 juin dans les environs de Casablanca et devrait s’achever le 5 Août. Le film réunit aux côtés de Benoit Magimel et Albert Dupontel : Aurélien Recoing (Les Fragments D'Antonin), Marc Barbé (Les Amants Réguliers), Vincent Rottiers (Le Passager), Lounes Tazaîrt (Zaïna Cavaliere De L'Atlas), Abdelhafid Metalsi (La Jungle) et Fellag (Le Cœur Tatoué).

Rappelons que cette sombre période, occultée à l’époque a toutefois suscité quelques créations. Citons, Le Petit Soldat (1960) de Jean-luc Godard, censuré pendant 3 ans, présentant la torture comme une émanation atroce des deux camps. Au contraire, La Bataille D'Alger (1966) un film italo-algérien de Gillo Pontecorvo, est une lourde charge à l’encontre des exactions commises par les militaires français. Il a dû attendre 1971 pour obtenir son visa d’expoitation français. Muriel Ou Le Temps D'Un Retour (1963) d’Alain Resnais échappe lui à la censure, et n’oublions pas La Question (1976) de Laurent Heynemann, qui ébranla l’opinion publique de l’époque.

Ennemi Intime devrait être distribué au premier semestre 2007 par SND dans les salles françaises. Ainsi Florent Emilio Siri, après son escapade américaine avec Otage, marque son retour sur les écrans hexagonaux. Quant aux bourdonnements sur sa participation au quatrième volet de la saga Die Hard, il n’y a toujours aucune certitude, puisqu’on susurre également le nom de Len Wiseman (Underworld).

L.C (le 22 juin 2006 Avec Ecran Total)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter