Bilan 2010 : une année record portée par la belle réussite du 7ème Art français

dimanche 26 décembre 2010 - 11:47 | Tournage
L'année 2010 a confirmé l'appétit des Français pour le 7ème Art avec un record approchant les 205 millions d'entrées, barre symbolique qui n'avait pas été franchie depuis 1967. La production hexagonale s'est particulièrement distringuée avec le succès de Les Petits Mouchoirs, Camping 2, L'Arnacoeur ou encore Des Hommes Et Des Dieux.

Bilan 2010 : une année record au cinéma portée par la belle réussite du 7ème Art français


Fréquentation record dans les salles françaises
Les Français ont une fois de plus largement plébiscité le 7ème Art. En hausse pour la troisième année consécutive dans l'Hexagone, la fréquentation des salles devrait passer le cap des 205 millions d'entrées fin 2010. Il s'agirait alors d'un résultat inédit depuis 1967, selon les estimations du Centre national de l'industrie et de l'image animée (CNC).


Les blockbusters venus d'outre-Atlantique ont largement contribué à cette performance. La production française est loin d'avoir déméritée toutefois avec les succès de Les Petits Mouchoirs, Camping 2, L'Arnacoeur, Des Hommes Et Des Dieux, Océans, La Rafle ou encore Potiche.

Les Petits Mouchoirs et Des Hommes Et Des Dieux, la réussite du cinéma français


Film le plus personnel de Guillaume Canet, Les Petits Mouchoirs a su séduire le public français sur le mode doux-amer. Cette histoire d'amitié entre des quarantenaires parfois immatures, incarnés par les grands noms du cinéma hexagonal, s'est hissée au sommet du box-office avec un cumul de 5.214.374 entrées. Un résultat supérieur à Inception et Harry Potter Et Les Reliques De La Mort - 1ère Partie au nez et à la barbe des pronostics habituels.
Grand Prix du Festival de Cannes, Des Hommes Et Des Dieux de Xavier Beauvois a réussi à combiner succès critique et public. Plus de trois millions de spectateurs ont salué cette hymne à la tolérance malgré son sujet difficile (l'assassinat des moins de Tibhirine en Algérie en 1996). Le long métrage pourrait terminer sa carrière avec l'Oscar 2011 du meilleur film en langue étrangère, qui sera décerné en février prochain.

Kathryn Bigelow féminise les Oscars



Le thriller coup-de-poing Démineurs a surfé sur les derniers Oscars avec six statuettes récoltées contre trois pour son concurrent Avatar de James Cameron. La cérémonie tenue en mars dernier restera surtout dans les mémoires grâce au sacre de Kathryn Bigelow dans la catégorie meilleur réalisateur, une première historique pour une femme.

De nouveaux espoirs
2009 a marqué le sacre de Carey Mulligan et Tahar Rahim. Une année plus tard, les nouvelles starlettes du cinéma international répondent aux noms de Mia Wasikowska (Alice Au Pays Des Merveilles), Rooney Mara (The Social Network, Millénium, Le Film), Emma Stone (Easy A, Spider-man), Hailee Steinfeld (True Grit) ou encore Chloë Moretz (Kick-ass, Laisse-moi Entrer). Chez les hommes, Tom Hardy (Inception), Jesse Eisenberg (The Social Network) et Andrew Garfield (The Social Network) ont su confirmer autour de Jaden Smith (The Karate Kid) et Garrett Hedlund (Tron L'Héritage).


En France, Yahima Torres a électrisé le public dans Venus Noire. Lolita Chammah (Copacabana), Nina Rodriguez (No Et Moi) ainsi que Clara Augarde (Un Poison Violent) se sont également démarquées. Johan Libéreau (Belle Épine), Jules Pelissier (Simon Werner A Disparu...), Emile Berling (Le Bruit Des Glaçons) et Nahuel Perez Biscayart (Au Fond Des Bois) se sont illustrés.

Le féérique et la science-fiction appréciés aux Etats-Unis



La réalité s'est effacée en Amérique du Nord en 2010. Neuf des dix premiers longs métrages de l'année renvoient ainsi au monde de l'imaginaire, de la féérie à la science-fiction. Avec 415 millions de dollars de recettes, les jouets parlants de Toy Story 3 devancent Alice Au Pays Des Merveilles, Iron Man 2 et Twilight - Chapitre 3 : Hésitation. Inception s'est réservé la cinquième place devant Harry Potter Et Les Reliques De La Mort - 1ère Partie, Moi, Moche Et Méchant, Shrek 4, Il Était Une Fin et Dragons. Dixième, The Karate Kid s'impose comme le long métrage le plus terre-à-terre du top dix.

La 3D remise en question

La 3D numérique n'est pas encore la révolution promise. Loué avec Avatar, le format a connu de nombreuses attaques en 2010. Du côté des spectateurs par son surcoût mais aussi par la voix de réalisateurs respectés. Christopher Nolan ou encore Francis Ford Coppola ont ainsi exprimé leurs doutes au sujet de cette technologie.


La conversion en postproduction de longs métrages traditionnels a été particulièrement pointée du doigt avec l'exemple notable du Le Choc Des Titans. La profession s'accorde désormais sur la nécessité d'un travail important en termes de ressources et de temps pour convertir un film 2D vers le relief. Les studios Warner Bros., responsables du Le Choc Des Titans, ont ainsi refusé de sortir Harry Potter Et Les Reliques De La Mort - 1ère Partie en 3D par manque de temps. La deuxième partie attendue en juillet 2011 reste cependant  en cours de conversion. Le label "Tourné en 3D" se multiplie par ailleurs sur les affiches de certains films produits spécialement pour ce format.

L'essor du spectacle vivant en salles


Initiée autour de 2007, la multiplication des projections de spectacles vivants s'est poursuivie à la rentrée 2010/2011. Les chaînes CGR, UGC et MK2 ont notamment sauté le pas, offrant en simultané ou non des classiques de l'opéra ainsi que des ballets. Grands événements sportifs et concerts s'invitent aussi désormais dans les salles régulièrement.

La France appréciée pour l'animation et les effets spéciaux



Le savoir-faire hexagonal en matière d'effets visuels a largement été loué en 2010. Logorama du collectif français H5 a ainsi décroché l'Oscar 2010 du meilleur court métrage d'animation en mars dernier. La société BUF Compagnie s'est occupée des effets spéciaux de Thor, production Marvel de gros calibre, signée Kenneth Branagh et attendue fin avril prochain. Les studios Mac Guff ont aussi marqué 2010 de leur empreinte en réalisant Moi, Moche Et Méchant pour les studios Universal. Le film d'animation a totalisé 540 millions de dollars de recettes dans le monde. Il a rassemblé près de 3 millions de spectateurs dans l'Hexagone.

Des surprises à la pelle

Situés dans le haut du tableau du box-office annuel, Les Petits Mouchoirs et L'Arnacoeur ont obtenu des résultats supérieurs aux attentes. Cas identique pour Potiche (2.147.975 entrées), Le Mac (1.481.381), Tout Ce Qui Brille (1.417.802), La Tête En Friche (1.244.709) ou encore Mammuth (833.473). Il Reste Du Jambon ?, premier long métrage d'Anne Depetrini a rassemblé un total encourageant de 787.279 spectateurs. Le passage au 7ème Art du dessinateur Joann Sfar a aussi été salué. Gainsbourg (vie Héroïque) a généré 1.148.382 entrées au terme de sa carrière.


Plus bas dans le classement, d'autres performances sont à noter : Tournéede Mathieu Amalric (507.358), Dans Ses Yeux (el Secreto De Sus Ojos), Oscar 2010 du meilleur film en langue étrangère (421.674), L'Arbre (309.864) ou encore Les Petits Ruisseaux (296.330). Des documentaires sont également sortis du lot, notamment Solutions Locales Pour Un Désordre Global (219.746), Les Rêves Dansants, Sur Les Pas De Pina Bausch (155.280) et Inside Job de Charles Ferguson (54.066) malgré un manque d'exposition.

Une multitude de flops
Avec 742.894 entrées, Le Bruit Des Glaçons de Bertrand Blier n'a pas atteint les résultats escomptés. Sophie Marceau n'est pas parvenue à réitérer la performance de Lol dans L'âge De Raison. La comédie de Yann Samuell a enregistré 480.447 entrées. Isabelle Mergault et Rachid Bouchareb sont eux aussi passés à côté avec Donnant, Donnant (474.515) et Hors-la-loi (393.335).


Claude Lelouch apparaît une strate en-dessous avec Ces Amours-là (286.327). Il devance tout de même Venus Noire d'Abdellatif Kechiche (215.484) et L'Autre Dumas signé Safy Nebbou (208.205). Le film d'aventures 600 Kilos D'Or Pur (153.989) et le thriller Gardiens De L'Ordre (111.563) n'ont pas rencontré leur public. L'arrivée de Julien Doré sur grand écran est loin d'avoir attiré les foules avec 84.702 entrées réunies pour le film de Pascal Thomas, Ensemble, Nous Allons Vivre Une Très, Très Grande Histoire D'Amour.... My Own Love Song d'Olivier Dahan s'est enfoncé à 55.740 spectateurs. Chicas de Yasmina Reza et Notre Jour Viendra de Romain Gavras ont affiché 33.370 et 34.925 entrées respectivement.


Côté américain, le duo Julia Roberts-Javier Bardem à l'affiche de Mange, Prie, Aime a peiné également avec un cumul de 663.571 spectateurs. Malgré son casting constitué de stars, la comédie musicale Nine n'a généré que 358.944 spectateurs. Wolfman (334.885), Hors De Contrôle (330.301) et Lovely Bones (386.844) s'inscrivent aussi parmi les contre-performances de l'année. The Dinner, remake hollywoodien du Le Dîner De Cons, remporte la palme avec 852 entrées. Le film n'a eu toutefois droit qu'à une sortie technique.


(26 Dec 2010 - Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter