Bollywood, un futur tremplin pour la lutte contre le sida ?

Outre les ingrédients propres au cinéma Bollywoodien avec l’amour, la danse, des décors somptueux, le cinéma des paillettes change progressivement d’intention. Au-delà de vous faire rêver, un film Bollywoodien va enfin dénoncer, notamment la maladie du Sida, impressionante en Asie. Elle touche à elle seule 5,1 millions d’indiens représentant la population la plus atteinte après l’Amérique du Sud

Produit par une actrice indienne et lauréate de plusieurs récompenses, Revathy Menon s’est chargée de réaliser ce film intitulé Phir Milenge (NOUS NOUS REVERRONS), déjà applaudi par les nations unies. Elle endosse également le rôle principal, celui de Tamanna, qui apprend brutalement qu’elle est séropositive. Le film aborde l'ignorance, la crainte, la stigmatisation, la discrimination sur le lieu de travail et le rôle que jouent les tribunaux pour redresser les torts commis à l'encontre des personnes vivant avec le VIH.
Shilpa Shetty, Salman Khan et Abhishek Bachchan, des grands pontes du cinéma Hollywoodien seront également en tête d’affiche.

Le succès de ce prochain film est plus au moins escompté. Chaque jour, 15 millions d’indiens gagnent les salles obscures indiennes. L’espoir avec cette immense audience n’est pas des moindres, celle de faire fuir ignorance jusque-là développée et briser la glace d'une société à réveiller...

N.F.> (20/08/2004 avec « AFP »)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter