Catherine Breillat (ANATOMIE DE L'ENFER) à contre-courant

Contre toute attente, Catherine Breillat se lance dans l'adaptation de deux classiques de la littérature du 19e siècle, "La Fille aux yeux d'or" de Balzac et "Une Vieille maîtresse" de Barbey d'Aurevilly. Un registre dans lequel on n'attendait pas la réalisatrice du controversé Romance X avec Sagamore Stévenin, de Sex Is Comedy et de A Ma SŒur, qui prend là un virage à 180°. Une manière de tourner la page pour la réalisatrice française ? Pas si sûr !

Le tournage de l'adaptation du roman de Balzac commence au printemps. Un long métrage qu'elle ne sera pas seule à mettre en scène. En effet "La Fille aux yeux d'or", qui raconte l'histoire d'une jeune fille à la fois pure et débauchée, fait partie d'une tryptique intitulée "Les Treizes", où apparaissent également "Ferragus" et "La Duchesse de Langeais". Alexandre Astruc et Raul Ruiz accompagneront donc Catherine Breillat dans cette aventure originale. A l'image du roman, le film sera découpé en trois parties.
Après ce tournage, Breillat s'attaquera normalement à l'adaptation de Barbey d'Aurevilly en fin d'année 2004. Madonna aurait pu y jouer le rôle-titre mais elle a refusé ce projet.

Ces romans, contrairement aux apparences, font la part belle aux passions mystiques et charnelles. Pourtant Catherine Breillat, visiblement à un tournant de sa carrière, montre aussi avec ses deux nouveaux projets qu'elle éprouve le besoin d'explorer de nouvelles contrées, même si la sexualité y reste un thème prégnant, et d'être là où on ne l'attend pas. Pour le reste, son film Anatomie De L'Enfer avec Rocco Siffredi et Amira Casar sort mercredi dans les salles et devrait faire parler de lui !

E.C. (26 janvier 2004 avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter