Christophe Gans aime les usurpateurs

Révélé par Le Pacte Des Loups en 2001 et confirmé dans sa lancée par le film Silent Hill en 2006, le réalisateur Christophe Gans reviendra enfin au cinéma en 2008, et plus si affinités. Il faut dire que chacune des apparitions notre bon Français se font rare ces derniers temps et que ses projets semblent tous soigneusement choisis, réfléchis et imaginés avec prudence.

2008 semble donc l’heure du renouveau pour le réalisateur de 48 ans qui, outre le lancement de son film Onimusha (actuellement en cours de pré-production), reviendra d’outre-tombe avec l’adaptation d’un roman de Léo Perutz. Un auteur Allemand de nouvelles ayant exercé le plus gros de son talent au début du 20ème siècle.
Christophe Gans se chargera donc de son roman Le Cavalier Suédois pour en livrer une fidèle retranscription cinématographique et présenter les péripéties d’un usurpateur Suédois, proche de notre Rocancourt national. L’histoire d’un brigand ravissant l’identité d’un gentilhomme Suédois du XVIIIe siècle pour en conquérir sa promise ainsi que son domaine.

Le film sera produit par Thomas Langmann et devrait remuer les instances créatrices de Gans, même si aucune information ne nous est parvenue à ce jour.

B.C. (Le 28 mars 2008 – avec Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter