Clooney et Stone partent en guerre contre la guerre

Le super méga overbooké George Clooney serait en pleine préparation du scénario d'un film dont l'action se déroulerait pendant la crise des otages américains en Iran, lorsque la CIA réussi à exfiltrer six Américains terrés en Iran après la Révolution islamique de 1979, en les faisant passer pour les membres d'une équipe de tournage d'un film. Environ 90 personnes qui se trouvaient à l'intérieur du complexe de l'ambassade américaine à Téhéran avaient été prises en otages le 4 novembre 1979. 52 étaient restées en captivité pendant 444 jours, jusqu'au 20 janvier 1981, à l'arrivée du président Ronald Reagan au pouvoir.

Clooney n’en finit donc pas de clamer haut et fort son engagement politique, quitte à se faire une tripotée de nouveaux potes : entre son engagement au Darfour, ses attaques frontales envers le gouvernement Bush ou ses films Good Night And Good Luck, Syriana, The Good German ou même Confessions D'Un Homme Dangereux, George semble apprécier lancer des cailloux dans la mare Hollywoodienne…

Et on ne va pas s’en plaindre.

...

Même son de cloche du côté d’Oliver Stone puisque le réalisateur du (pourtant) tiède World Trade Center vient de tourner une publicité pour un groupe de gauche américain qui demande le retrait des troupes d'Irak. Rien que ça.
Les membres de l'organisation MoveOn ont en effet sélectionné le spot tourné par le réalisateur de Platoon et Né Un 4 Juillet afin de le diffuser sur le réseau national, notamment sur CNN.

Le film présente un ancien soldat américain, John Bruhns, qui a participé à l'invasion de l'Irak en 2003 et 2004 et qui, revenu à la vie civile, insiste sur la situation de crise dans laquelle est plongée la population irakienne.
"Il y a 40 ans, j'étais au Vietnam. J'ai vu ce que j'ai vu. Pour moi, l'Histoire se répète en Irak : des civils qui nous deviennent hostiles, notre incapacité à communiquer (avec eux), les morts et les destructions", a expliqué pour sa part Oliver Stone (lui-même ancien combattant) lors d'une conférence de presse à Santa Monica. "Je pensais que nous avions mûri, mais (après le 11-Septembre), nous avons perdu les pédales et surréagi.
A noter que c’est le héros de Né Un 4 Juillet, l'ancien combattant paralysé Ron Kovic dont le rôle avait été incarné à l'écran par Tom Cruise, qui prête sa voix à la publicité. "Combien de jeunes hommes et jeunes femmes devront-ils revenir de la guerre en fauteuil roulant comme moi ?".
On n’osait pas vous le demander…

E.G. (04 Mai 2007 – Avec AFP et Variety)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter