Coca Mama choisi pour recevoir l’aide de la France

La réalisatrice Marianne Eyde va recevoir une aide financière des ministères français des Affaires Etrangères et de la Culture. Coca Mama a été choisi parmi 47 projets par le Fonds Sud Cinéma, un mécanisme interministériel d’aide à la production cinématographique. Le film est une fiction traitant de l’impact économique et culturel de la coca au Pérou. Le tournage a débuté en novembre 2002 dans la vallée du Rio Ene, et se terminera en 2004. La cinéaste d’origine norvégienne a choisi ses acteurs parmi les agriculteurs de la région.

Le Pérou, avec la Colombie et la Bolivie, est l’un des principaux producteurs de coca. Cette culture génèrerait un chiffre d’affaires annuel de 500 millions de dollars. D’autre part, la plante était considérée comme sacrée par las Incas. Les Péruviens continuent de lui attribuer des propriétés médicinales.

Marianne Eyde est née en Norvège puis a grandi au Pérou. COCA MAMA est sa quatrième réalisation après Los Ronderos en 1987, La Vida Es Una Sola en 1993 et La Carnarda en 1997.

M.C.M. (11 août 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter