Darren Aronofsky croise le fer avec la Paramount pour la version définitive de Noé

mercredi 16 octobre 2013 - 17:40 | Tournage
Relecture du récit biblique portant sur le déluge (et s'appuyant sur la bande dessinée imaginée par Aronofsky et Ari Handel), le film de Darren Aronofsky avec Russell Crowe, Anthony Hopkins et Jennifer Connelly s’attaque à un sujet délicat. Et effectivement, cette nouvelle production à 125 millions de dollars réalisée par le réalisateur à succès de Black Swan et Requiem For A Dream divise avant même d’être achevée.

Darren  Aronofsky croise le fer avec la Paramount pour la version définitive de Noé


La projection de différentes versions aurait ainsi créé de nombreuses tensions entre le réalisateur de The Wrestler et la Paramount. On ne sait cependant pas vraiment si Aronofsky a outrepassé son droit sur la version finale ou pas.
Les représentants du réalisateur n’ont pas fait de commentaire sur la question, mais le vice-président de la Paramount, Rob Moore, a voulu rassurer en déclarant que le film « traversait une période de postproduction normale » et que le résultat sera, quoiqu’il en soit, « une des versions supervisées et validées par Darren ».

Au cours des dernières semaines, le studio a organisé des projections pour quelques niches de spectateurs susceptibles d’être intéressés par le sujet. À New York, pour une audience majoritairement juive, en Arizona pour un public Chrétien et dans la région d’Orange en Californie pour un panel plus varié et généraliste de spectateurs. Dans tous les cas les réactions ont été troublantes, créant le doute au sein de la production. Mais Aronofsky ne semble pas avoir tenu compte des suggestions de changements faites par la Paramount. « Darren n’est pas fait pour les studios » commente un de ses représentants. « Il est très désinvolte et n’attache pas beaucoup d’importance à l’opinion (de la Paramount) ».

Darren  Aronofsky croise le fer avec la Paramount pour la version définitive de Noé


Des membres de la communauté religieuse avaient déjà exprimé leur scepticisme, notamment en Octobre 2012, quand l’écrivain Brian Godawa avait obtenu une version du scénario de Noé et en avait posté son résumé accompagné du titre « Le Noah de Darren Aronofsky : un délire écologiste » (Aronofsky avait par le passé décrit Noah comme « le premier film écologiste »). Dans les conclusions de Godawa, on pouvait lire que le film serait « un gâchis de 150 Millions de dollars inintéressant et éloigné de la Bible allant ruiner toute possibilité de faire un bon film sur ce héros biblique pendant plusieurs décennies ». D’un autre côté Ted Baehr, dont le site Movieguide.org publie des articles écrits depuis une perspective chrétienne, avait bon espoir pour que le film rassemble.

Mark Joseph, consultant en marketing pour Le Monde De Narnia - Chapitre 1 : Le Lion, La Sorcière Blanche Et L'Armoire Magique ajoute que, bien que n’ayant pas assisté à l’une des projections de Noé il craint que ça ne soit « un exemple de film dont le réalisateur n’écoutant pas les voix tentant de le mettre en garde des dangers d’un scénario trop différent de la Bible ». « Le réalisateur est là pour servir le studio et le public, et non pas pour aller à l’encontre de la croyance générale, tout du moins si le but est de faire venir les gens au cinéma » développe-t-il.

De son côté, La Paramount, qui espère bien toucher le public croyant, s’attendait à ce que la production d’un tel film s’avère compliquée et que « la période de postproduction engendrerait beaucoup de pré-visionnages ».

Darren Aronofsky, lui, tient « à garder un certain niveau d’indépendance » tout en voulant que ce soit « un film à gros succès ». Et malgré ces petits incidents de parcours, la production reste claire : « Nous faisons en sorte de mettre toutes les chances de notre côté, et nous le faisons avec Darren ».
De notre côté, on a juste à espérer que toutes ces péripéties ne retardent pas la sortie du film prévue pour le 9 Avril 2014.

=> Toutes les infos sur Noé

Julia Hu (16 Octobre 2013 avec The Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter