Denis Podalydès et Hippolyte Girardot dans une adaptation de Jean Echenoz

« Victoire, s'éveillant un matin de février sans rien se rappeler de la soirée puis découvrant Félix mort près d'elle dans leur lit, fit sa valise avant de passer à la banque et de prendre un taxi vers la gare Montparnasse..."
Ainsi débute « Un an » (Le Dilettante, 1997), roman de Jean Echenoz, Prix Goncourt 1999 pour « Je m’en vais » (Minuit), adapté par Laurent Boulanger pour les besoins du cinéma. Après avoir signé en 1999 un « court » avec Bruno Solo, LES MILLE ET UNE NUITS, le jeune réalisateur nous livre ici son premier long-métrage. Il cumule, par ailleurs, ses fonctions de metteur en scène avec celles de scénariste.
Côté casting, la Victoire en question est interprétée par Natalia Dontcheva, apparue dans Le Voyage A Paris avec François Morel, Hippolyte Girardot prête ses traits à son compagnon de Félix. Denis Podalydès (Le Mystère De La Chambre Jaune) complète la distribution au côté de Jean Echenoz lui-même. Le premier « Clap » a été donné le 5 avril 2004, départ pour 5 semaines de tournage entre Paris, Bordeaux et les Landes.

G. D. (20 avril 2004 – avec Le Film Français)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter