George Clooney passe de l’Allemagne à la Bolivie

George Clooney pourrait réaliser l’adaptation cinématographique d’un documentaire sur la campagne des élections présidentielles boliviennes de 2002.
Le documentaire intitulé Our Brand Is Crisis rapportait l’implication de la société américaine de consultants Greenberg Quinlan Rosner pendant la campagne du président Gonzalo Sanchez de Lozada. Cette compagnie l’aurait aidé à gagner sur le fil les élections, mais sous la pression populaire, il a été contraint de démissionner, cédant la place à un anti-américain. Le film avait remporté en 2005 le grand prix de l’association internationale des documentaires.

Récemment converti aux films politiques (Syriana, The Good German, Confessions D'Un Homme Dangereux), George Clooney pourrait jouer dans cette adaptation qui deviendrait une comédie à l’humour noir sur la difficulté d’exporter la démocratie américaine.
L’engagement politique de George Clooney devient plus important. En septembre 2006, l'acteur américain et l'écrivain prix Nobel de la paix Elie Wiesel avaient lancé devant le Conseil de sécurité un appel pour une intervention de la communauté internationale au Darfour, sans attendre le consentement du Soudan. Depuis la star s’est rendue au Darfour et a exhorté l'administration Bush à réagir face à la crise humanitaire. Cet intérêt politique lui vient certainement de son père, ancien journaliste de télévision, avec lequel il s’est rendu en Afrique.

L.A. (24 avril 2007 - Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter