Grace de Monaco : Olivier Dahan très fâché contre Harvey Weinstein

vendredi 18 octobre 2013 - 19:23 | Tournage
Olivier Dahan, réalisateur du biopic Grace De Monaco, en conflit avec son producteur américain Harvey Weinstein, juge dans un entretien au site Libération-Next que la version du film concoctée par ce dernier est "catastrophique".

Grace de Monaco : Olivier  Dahan très fâché contre Harvey  Weinstein


" On a beau essayer de lutter, quand on affronte un distributeur américain, Weinstein pour ne pas le citer, il y a peu de solutions : soit on leur dit 'démerdez-vous avec votre tas de merde', soit on s'arc-boute pour faire en sorte que le chantage opéré ne soit pas aussi violent ", déclare le réalisateur de La Môme.

Pour Olivier Dahan, " ils veulent un film commercial, c'est-à-dire au ras des pâquerettes, en enlevant tout ce qui dépasse, tout ce qui est trop abrupt, en enlevant tout ce qui est cinéma, tout ce qui fait la vie. (...) Et les décisions ne sont prises que par rapport au marketing, à la sortie, etc. ". " Mais ce n'est pas encore fini, je n'ai pas abandonné ", ajoute-t-il.

Il laisse entendre cependant que le film sera signé de son nom. " Je suis un peu obligé. Si je ne le signe pas, c'est là qu'arrive le vrai chantage, pur et dur. Mais je peux aller jusque là. Il y a deux versions du film pour l'instant, la mienne et la sienne... que je trouve catastrophique ", dit-il.

Pour le réalisateur, " c'est un problème d'ego mal placé, une histoire de manipulation et de pouvoir. Pas de cinéma au sens strict. Le cinéma est très secondaire dans tout ça, d'où mon désintérêt qui commence à venir pour ce film ".

" Si j'avais fait un film hollywoodien, lance encore Olivier Dahan, j'aurais su à quoi m'attendre, je sais comment ça se passe : au bout de trois versions, si ça ne convient pas, vous dégagez du banc de montage, et c'est le producteur qui s'en charge. Mais là c'est un film français, donc logiquement il ne devrait pas y avoir ce genre de problème ".

En janvier, les trois enfants de Grace de Monaco ont pris leur distance avec le film consacré à leur mère, incarnée par l'Australienne Nicole Kidman, estimant, après avoir consulté le scénario, qu'il "ne constitue en aucun cas un biopic".

Le film "relate une page, réécrite et inutilement 'glamourisée', de l'histoire de la principauté de Monaco et de leur famille comportant à la fois d'importantes inexactitudes historiques et une série de scènes purement fictionnelles", ont affirmé dans un communiqué le souverain Albert II, ainsi que ses soeurs Caroline et Stéphanie.

=> Toutes les infos sur Grace de Monaco

(18 Octobre 2013 - AFP)

© 2013 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter