I have a dream...

lundi 1 décembre 2008 - 12:41 | Tournage
Le réalisateur Jean-stephane Bron surfe sur l’actualité. Après avoir analysé, dans la comédie Mon Frère Se Marie, l’éclatement des cellules familiales ainsi que le phénomène des boat people, il s’attaque aujourd’hui à un documentaire sur les origines de… la criiiiseeee !!

Depuis le 20 novembre dernier, le réalisateur se trouve à Cleveland et tourne un documentaire sobrement intitulé Save The American Dream. Le film s’intéressera à la très compliquée crise des subprimes. En gros : les banques ont prêté massivement et sans demander de réelles garanties à des gens qui n’en avaient pas les moyens. Et forcément, quand vient le moment de rembourser, les pauvres gens ne peuvent pas. Donc ils se font saisir et perdent leurs maisons et leurs biens. Mais, malgré tout, les banques ne récupèrent pas l’argent donné et n’accordent plus de prêts, et leurs clients ruinés n’ont plus assez d’argent pour consommer. D’où la baisse de la consommation, aggravée par l’inflation (hausse des prix) qui va empêcher d’autres gens de consommer, et comme moins de consommation signifie perte de bénéfices, cela entraîne aussi des suppressions d’emplois… Et le cercle vicieux ne s’arrête plus.

En une phrase : ce sont des crédits mal accordés et non remboursés qui ont entraîné une véritable catastrophe économique.

Jean-stephane Bron va suivre trois avocats en procès avec des banques qui ont participé à la création de cette crise. Un peu David contre Goliath, puisque, dans une société capitaliste et libérale à l’extrême comme celle des Etats-Unis, les banques possèdent beaucoup de pouvoir. Il suivra aussi d’autres personnes qui se battent pour tenter de faire revenir la situation sociale et économique à la normale, ce qui, on s’en doute, représente un boulot monstre.

Le film est coproduit par une société suisse, Saga Productions, par Les films Pelléas et par Arte France. Canal + l’a préacheté. Enfin, Pyramide se chargera de la distribution. Bref, rien de très américain là-dedans. Peut-être est-ce mieux… L’objectivité sera meilleure si on observe ce qui se passe avec un œil extérieur et « impartial ».

Bref, un documentaire sur une situation socio-économique qui aurait drôlement passionné notre grand sociologue Pierre Bourdieu. Le tournage devrait durer deux mois. On attend les conclusions !

=> Toutes les infos sur Mon frère se marie

A. L. E. (Le 01 Décembre 2008)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter