Isabelle Huppert sur tous les fronts

mercredi 17 février 2010 - 16:21 | Tournage
Alors qu’elle triomphe en ce moment au théâtre de l’Odéon dans le rôle de Blanche Dubois dans Un Tramway nommé Désir et prête sa voix à la version française de Fantastic Mr Fox de Wes Anderson, Isabelle Huppert ménage son avenir.

Celle que l’on nomme ‘la plus grande actrice du cinéma français’ (ex-aequo avec Isabelle Adjani, sa grande rivale) devrait être dirigée très prochainement par Anne Fontaine, réalisatrice de Coco Avant Chanel, aux côtés de Benoît Poelvoorde et d’André Dussollier. Les deux femmes n’ont jamais collaboré ensemble auparavant, à l’inverse de Benoît Poelvoorde qui connaît Anne Fontaine pour l’avoir rencontré sur le tournage du biopic de Chanel où il incarnait Étienne Balsan, premier amour et mécène de Coco Chanel.

Isabelle Huppert

A en croire les premières révélations, il s’agirait d’une comédie sentimentale. Au scénario, Nicolas Mercier sera à l’œuvre, à qui l’on doit la série Clara Sheller. Dès lors, il en résulte un choix pour le moins surprenant pour un film avec Isabelle Huppert. En effet, l’actrice est connue pour jouer des personnages complexes, désespérés et aliénés, comme en atteste par exemple sa prestation remarquée dans La Pianiste de Michael Haneke en prof de piano frustrée. Si nul ne connaît pour le moment le titre du film, on peut d'ores et déjà indiquer qu’il sera produit par Philippe Carcassonne pour un tournage prévu vers la fin de l’été.

Ainsi, Isabelle Huppert dans une comédie sentimentale : la nouvelle a de quoi faire sourire. Et pour cause, il est rare que l’actrice s’aventure dans ce registre, tant elle cultive une image de femme d’esprit tant au cinéma qu’au théâtre. Dernièrement, elle avait franchi le cap de la comédie avec Les Soeurs Fâchées en sœur de Catherine Frot. Bien avant, c’était la dans le très grinçant Coup De Torchon ou Les Valseuses qu’elle avait effectué ses premières armes.

Malgré ces très rares incursions dans le genre comique, Isabelle Huppert s’est cantonnée à des grands rôles de composition, bien souvent des personnages maniaco-dépressifs (8 Femmes), ou autres meurtrières (Violette Nozière). C’est d’ailleurs dans ce genre de rôle que la comédienne excelle. Pourquoi tant d’admiration ? Tout d’abord il est fort appréciable de noter le large éventail de jeu que possède Isabelle Huppert en particulier dans les drames. Qui d’autre qu’elle aurait pu tourner Madame Bovary ? Un de ses meilleurs rôles est peut-être d’ailleurs celui qu’elle tient dans La Cérémonie de Claude Chabrol, où l’actrice s’aventure là où jamais personne n’avait osé mettre les pieds, au frontières de la raison.

En somme, c’est de manière dubitative que l’on appréhende ce prochain film, mais qui sait ce que l’avenir nous réserve ? L’expérience de cette actrice est sans nul doute un atout, cependant la sauce prendra-t-elle avec une équipe aussi hétérogène ? On l’espère, mais il y a fort à parier que le résultat (d)étonne…

=> Toutes les infos sur Isabelle Huppert
=> Toutes les infos sur Anne Fontaine
=> Toutes les infos sur Benoît Poelvoorde

Charles Bouchet (17 février 2010)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter