Jackie Chan fait le tour du monde en 80 jours

Le chinois bondissant, Jackie Chan, endosse le rôle de Passepartout, le fidèle valet de Phileas Fogg dans la superproduction Le Tour Du Monde En 80 Jours, adaptation cinématographique du célèbre roman de Jules Verne.

Ce film d'aventures de Frank Coraci, le réalisateur de Demain On Se Marie et de Waterboy est produit par Walden Media.
Le scénario s'inspire librement du livre. Au milieu du XIXe siècle, pendant la révolution industrielle, l'inventeur Phileas Fogg se lance le défi d'effectuer un tour du monde en quatre-vingts jours seulement. Lors de ce voyage, il est accompagné de Passepartout, son serviteur chinois désireux de rapporter dans son village natal un objet sacré. Néanmoins, ils trouveront sur leur route Kelvin et son complice, deux hommes peu scrupuleux.
Le roman avait déjà été l'objet d'une adaptation en 1956 avec David Niven et Shirley MacLaine en vedette.

Pour cette superproduction au budget de 100 millions d'euros, la distribution est relevée : Jackie Chan est en effet entouré de comédiens prestigieux tels que Steve Coogan (Phileas Fogg), Kathy Bates (la reine Victoria), Jim Broadbent (Kelvin), Johnny Knoxville (son complice) et Cécile De France (Monique), meilleur espoir féminin de la dernière édition des Césars, révélée dans L'Auberge Espagnole. A noter également, les apparitions clin d'œil de John Cleese (Un Poisson Nommé Wanda) et de Wim Wenders, débauché pour l'occasion des studios Babelsberg de Potsdam, là où il montait son prochain documentaire, The Soul Of A Man.

Après être passé par la Thaïlande, le tournage se déroule depuis le mois d'avril en Allemagne de l'Est, dans la ville de Berlin, transformée pour l'occasion en véritable City londonienne du XIXe siècle, ainsi que dans les studios de Potsdam.

V.B. (12 mai 2003)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous
Remonter