Javier Bardem est le grand méchant de James Bond 23 : Skyfall

jeudi 3 novembre 2011 - 15:37 | Tournage
L'acteur espagnol Javier Bardem sera le méchant dans le prochain James Bond réalisé par Sam Mendes, Skyfall, et l'agent 007 incarné par Daniel Craig devrait succomber aux charmes d'une "Bond girl" française, Bérénice Marlohe, ont révélé jeudi les producteurs.

Javier  Bardem est le grand méchant de James Bond 23 : Skyfall


Le 23e épisode des aventures du célèbre agent secret britannique, doit sortir sur les écrans à l'automne 2012, 50 ans après le premier, Dr No, a souligné le producteur américain Michael G. Wilson lors d'une conférence de presse en présence des principaux acteurs de Skyfall.

Le réalisateur britannique Sam Mendes a assuré que son film contenait "tous les éléments d'un James Bond classique" et qu'il y aurait évidemment "beaucoup d'action", mais sans vouloir en dévoiler davantage.

Le tournage, imminent, se fera à Londres, ainsi qu'en Chine, notamment à Shanghai, en Turquie, notamment à Istanbul, et en Ecosse, a indiqué Sam Mendes.

L'acteur britannique Daniel Craig incarnera l'agent 007 pour la troisième fois, après ses rôles dans Casino Royale (2006) et Quantum Of Solace (2008).

La sculpturale actrice française Bérénice Marlohe a indiqué qu'elle jouait un personnage "glamour et énigmatique appelé Séverine". L'autre James Bond girl, la Britannique Naomie Harris, sera une dénommée Eve.

L'équipe du film comprend aussi les acteurs britanniques Judi Dench, Ralph Fiennes, Albert Finney et Ben Whishaw.

=> Toutes les infos sur Javier Bardem
=> Toutes les infos sur James Bond 23 - Skyfall

(3 Novembre 2011 - AFP)

© 2011 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter