Jodie Foster dans la peau de Leni Riefenstahl

" Légende vivante du cinéma allemand" ou " figure de l'Allemagne hitlérienne", Leni Riefenstahl a – de son vivant comme aujourd’hui – réussi le tour de force de ne jamais réconcilier la profession à son sujet.

Depuis déjà plusieurs années, la rumeur d’un biopic (genre décidemment hyper méga ultra à la mode) retraçant la vie de la cinéaste/photographe enflait dans les allées ensoleillées d’Hollywod. Après moult hypothèses et fausses infos, c’est finalement Jodie Foster qui prêtera ses traits à l’une des artistes les plus controversées du XXème siècle.

Berta Helene Amalie « Leni » Riefenstahl est née le 22 août 1902 à Berlin et fut danseuse, actrice, réalisatrice et photographe allemande. Malgré une œuvre remarquée, elle sera rejetée par la plupart des cinéastes, car associée à la propagande Nazie.
Alors que son premier film (La Lumière bleue - Das blaue Licht, 1932) appelle à la tolérance et au respect d'autrui, dès 1933, elle se rapproche du parti Nazi (qui vient d’accéder au pouvoir) et commence à produire des films documentaires pour ce dernier.
Si, dans ses deux films les plus reconnus - Le Triomphe De La Volonté (Triumph des Willens) en 1935 sur l'assemblée du parti nazi à Nuremberg et Les Dieux Du Stade des Jeux Olympiques de Berlin, en 1936 - elle exalte la virilité et la force martiale, elle est considérée par beaucoup comme une des plus novatrices documentaristes : cadrages et l'utilisation des travellings, des caméras sur rails et des caméras sous-marines, etc.

Après la Seconde Guerre mondiale, exécrée par ses pairs, elle est placée sous la protection et la curatelle des autorités françaises d'occupation de l'Allemagne, et bénéficiera de la sympathie de Jean Cocteau. Elle deviendra alors photographe.

Disparue en 2003, la controverse autour de son œuvre (et de sa personnalité) n’en demeure pas moins virulente. Visiblement pas assez pour effrayer Jodie Foster, génie absolu d’Hollywood au QI indécent. Celle qui, à seulement 14 ans, avait secoué le monde avec son rôle d’adolescente prostituée n’a jamais caché ses penchants pour les rôles forts.
Si aucun réalisateur n’est encore attaché au projet, le script serait déjà bouclé et signé Rupert Walters (scénariste de la série Mi-5).

Le tournage ne devrait débuter qu’à la fin 2008. Le temps pour Jodie de se préparer à affronter une rafale de critiques…
Nous, on demande sérieusement à voir.


E.G. (02 Mai 2007 – Avec The Guardian)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter