Josh Brolin nous parle de Bush

Josh Brolin, l’interprète de l’homme qui pense que les poissons et les hommes peuvent coexister pacifiquement, s’est confié au New York Magazine sur son rôle dans le biopic d’Oliver Stone, W..

Il a déclaré qu’avant de faire ce film, il voyait George W. Bush comme un pantin incapable de prendre une bonne décision, mais que petit à petit, il s’est rendu compte qu’en fait c’est un homme en détresse, une souris perdue dans un labyrinthe à la recherche d’un morceau de fromage qu’il ne trouvera jamais, et qu’il s’est retrouvé président des Etats-Unis un peu par hasard, sans en avoir eu réellement envie et surtout sans y avoir été préparé.

Il confie également qu’il avait tout d’abord refusé le rôle de peur de ne pas réussir à livrer une interprétation qui tienne la route et qu’il ne savait pas dans quel sens il devrait mener le personnage. Il hésitait entre l’interpréter d’une manière très calquée ou dans un esprit plus proche du Docteur Folamour.

Il décrit également le film comme une version W. de Pulp Fiction, on rit mais en même temps on a un mouvement de recul. Selon lui, c’est ce que l’on ressent au moment de la scène du bretzel : « c’est drôle, mais c’est aussi pathétique et triste ».

En attendant la sortie du film, prévue pour le 28 octobre, méditez sur ces paroles pleines de sagesses de George W. Bush : ''Je sais ce que je crois. Je continuerais à exprimer ce que je crois, et ce que je crois... je crois que ce que je crois est bien."

S.M. (le 27 août 2008 – Avec New York Magazine)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter