Julie Delpy et son chat dans '2 days in New York'

mercredi 10 février 2010 - 15:07 | Tournage
Pour ses débuts derrière la caméra, Julie Delpy, la plus américaine des actrices françaises, nous avait enthousiasmé dans 2 Days In Paris, comédie loufoque et décalée, un peu à la Woody Allen. C’était en 2007. Le film avait connu un petit succès : 270 000 entrées pour un film sorti en plein été, ce qui est tout à fait honorable. Cerise sur le gâteau, en 2008 le film obtenait le Prix Jacques-Prévert du meilleur scénario.

Clin d’oeil à ses précédents films avec le diptyque Before Sunrise et Before Sunset, qui se déroulaient respectivement à Vienne et Paris, 2 Days In New York fait surtout écho à 2 Days In Paris. L’actrice aime les antithèses ! Le film est actuellement en phase de pré-production et on en saura davantage après le Marché du Film de la 60ème Berlinale qui se tiendra très prochainement.

Julie Delpy 2 days in paris

Toutefois, le tournage est programmé pour la fin de l’année. Côté scénario, signé Julie Delpy, on retrouvera le personnage de Marion : jeune française ayant rompu avec son ex, Jack (Adam Goldberg) dans ses déambulations new-yorkaises. Coup de théâtre ! Marion aurait eu des enfants et le film commencerait par la visite des parents dans la Big Apple. En guise de paternel très franchouillard rien de mieux que le vrai père de Julie Delpy pour agacer nos amis américains avec ses remarques franchement déplacées, comme dans le premier épisode.

Les relations familiales risquent d’être tendues, une fois n’est pas coutume. On ne saurait oublier la très délicate sœur de Marion, toujours pleine de tact, qui a eu la "bonne" idée cette fois d’amener un ex de Paris dans le voyage aux Etats-Unis. Tout cela alors que Marion est en plein rush pour une exposition de photos imminente dans la City. Souvenez-vous de l’excellente scène de la galerie d’art ou du déjeuner familial, ça promet…

Beaucoup de similitudes avec son prédécesseur pour ce film qui sera sûrement l’anti-2 Days In Paris, soit un pamphlet à l’égard de la société américaine ou du moins sa comparaison avec la France telle que Julie Delpy la décrivait dans son dernier long-métrage. Espérons que Julie Delpy n’utilise pas les mêmes ressorts comiques, car la plaisanterie pourrait souffrir de la comparaison.


Néanmoins, si vous n’avez pas vu 2 Days In Paris, jetez-vous dessus, ça vaut le coup, ne serait-ce que pour le chat, on ne vous en dit pas plus…

=> Toutes les infos sur Julie Delpy

Charles Bouchet (10 février 2010)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter