Kate Beckinsale, une journaliste très éthique

Les dessous de la politique

Rod Lurie (Le Dernier Chateau) réalisera très prochainement Nothing But The Truth d’après son propre scénario.

Ce drame rapporte l’histoire d’une journaliste se retrouvant emprisonnée pour avoir refusé de révéler sa source, un agent de la CIA.

Le film s’inspire d’une histoire vraie et fait le parallèle avec le cas de Valérie Plame dont son statut d’agent secret de la CIA avait été exposé au grand public par son mari. Ce dernier, Joe Wilson, avait révélé ceci dans le New York Times dans le but de prouver les manipulations engendrées par George W. Bush afin de justifier son invasion en Irak. L’ancienne reporter du New York Times, Judith Miller, avait été envoyée en prison pour avoir protégé ses sources.

Un fameux casting

Le casting complet sera divulgué au mois d’octobre.
Mais, vous n’aurez pas besoin d’attendre jusque-là pour connaître certains noms.

Nous savons d’ores et déjà le nom de l’héroine de Nothing But The Truth. En effet, Kate Beckinsale (Motel, Un Amour À New York) incarnera la journaliste qui a de l’éthique, des principes et refuse de s’asseoir dessus. Quant au beau Matt Dillon (Toi Et Moi... Et Dupree, Collision), il enfilera le costume de procureur. Vera Farmiga (Les Infiltrés) est déjà pressentie pour jouer l’agent de la CIA et Edie Falco (Les Soprano) tiendra le rôle de l’éditrice du journal qui a publié l’histoire. Concernant Alan Alda (Ce Que Veulent Les Femmes), il aura la lourde tâche d’incarner l’avocat qui essaiera de sortir Kate Beckinsale de prison.

Au premier coup d’oeil, le scénario semble intéressant. Les thèmes abordés sont délicats à aborder mais si la réalisation est bien menée, le film vaudra sûrement le détour…

M.P (20 juillet 2007 – avec Variety)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter