Kechiche s'entiche de la Venus Hottentote

Le réalisateur français Abdelatif Kechiche, poly-césarisé pour son film La Graine Et Le Mulet en 2008, va s’attaquer à du lourd, sans aucun jeu de mots déplacé. Il va en effet se lancer dans la direction d’un biopic consacré à la Venus Hottentote, une esclave sud-africaine exhibée comme une bête de foire en Angleterre, aux Pays-Bas et en France.

De son vrain nom Sawtche, cette jeune femme originaire de la tribu des Khoïkoï en Afrique du Sud, serait née aux alentours de 1789. Emmenée à Londres en 1810, elle devient esclave, puis est vendue. Elle devient alors un animal de foire eu égard à sa morphologie hors du commun : hypertrophie des hanches et des fesses (stéatopygie) et organes génitaux protubérants. Par la suite, elle devient objet sexuel. A sa mort, à Paris, en 1815, elle est transformée en sujet d’étude. Elle est disséquée au nom du progrès des connaissances humaines. Son corps est moulé, son squelette et son cerveau sont prélevés et ses organes génitaux sont placés dans des bocaux de formol. Jusqu’à 1974, le moulage et le squelette sont exposés au musée de l’Homme à Paris. Sa dépouille est finalement rendue en 2002 à l’Afrique du Sud, qui, selon les rites Khoïkoï, la brûlera sur un lit d’herbes sèches.

Vous comprendrez donc qu’Abdelatif Kechiche ne fait pas dans la dentelle et se heurte à un défi de taille. Bien rendre cette tragédie de l’Histoire. Pour l’heure, il recherche l’actrice qui prêtera ses traits à la Venus Hottentote. Sûr que le casting sera compliqué. Le tournage du long-métrage doit débuter au premier semestre 2009.

F.D. (Le 17 juin 2008 – Avec Relax News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter