Kevin Bacon en paternel justicier

Kevin Bacon (In The Cut) a accepté de jouer dans le prochain film de James Wan (Saw), Death Sentence sous la bannière de la Fox et de Hyde Park Entertainment. Après avoir interprété un pédophile sorti de prison dans The Woodsman, il jouera un père de famille redresseur de torts. Le réalisateur australien, influencé par David Lynch et Dario Argento, s’inspire du roman de Brian Garfield, Death wish. Rappelons que cet ouvrage a déjà été adapté en 1974 par Michael Winner. Charles Bronson interprétait alors Paul Kersey, un architecte new-yorkais aisé et aux idées progressistes. Sa vie s’effondrait à la suite de la mort de sa femme et du viol de sa fille, agressées par des marginaux. Jugeant les institutions impuissantes face à son drame et à la violence urbaine, Kersey arpentait alors les rues de New York pour se faire juge, jury et bourreau.

Premier film d’une saga qui en compte cinq, Un Justicier Dans La Ville avait fait couler beaucoup d’encre lors de sortie, tant par le thème de la justice personnelle que par le discours pro armement. L’utopie de la contre-culture de gauche des années 60 est dénigrée. Les Américains se retrouvent face à un réel hostile. Qualifié de suffoquant, cynique et réactionnaire, Un Justicier Dans La Ville semblait être un signe de la crise morale de l’Amérique des années 70. Trente ans plus tard, avec une intrigue indémodable, James Wan remet le couvert. Le scénario contiendra t-il une visée politique sur l’Amérique contemporaine ? Tout ce que nous savons c’est que le script, adapté par Ian Jeffers, fait intimement échos à la première transposition. Mais on se demande bien si comme dans le film liminaire, la croisade du héros sera digne d’un Sisyphe fou ? Effectivement, dans le long- métrage initial le justicier un peu barré ne retrouve jamais les agresseurs de sa famille et donc ne peut se venger.

Patience, le tournage devrait débuter en septembre. En attendant, tenez vous droits lors de vos sorties nocturnes… Un justicier pourrait rôder…

L.C (le 6 juin 2006, avec Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter