L'acteur John C. Reilly abandonne le tournage d’un film de Lars von Trier

Le comédien américain John C. Reilly a lâché, début avril, le tournage de Manderlay de Lars Von Trier en Suède, car il n’acceptait qu'un âne soit abattu dans une scène du film, d’après Peter Aalbaek Jensen de la société de production danoise Zentropa :
"Je me permets de sourire face à ce problème éthique d'un acteur alors que l'on abat des centaines de millions d'animaux par jour dans le monde sans que l'on s'en émeuve"
"En outre il s'agit d'un âne condamné à mourir, et qui devait de toute façon être tué. Nous lui avons accordé un sursis supplémentaire en le faisant promener dans un film où il meurt dignement conformément à la loi suédoise, et en présence d'un vétérinaire".
"Les autres acteurs du film n'avaient pas de problèmes moraux face à la mort de l'âne, a ajouté le producteur de Zentropa. John C. Reilly était libre de quitter le tournage, ce qu'il a fait il y a trois semaines, et a été remplacé rapidement par Zeljko Ivanek".


John C. Reilly, notamment connu pour ses rôles dans Magnolia, Chicago ou The Hours a donc été remplacé par Zeljko Ivanek, que l’on a pu voir dans La Chute Du Faucon Noir ou Dancer In The Dark, pour ce film qui est le second volet d’une trilogie de Lars Von Trier, après Dogville.
A noter que Nicole Kidman, à l’affiche du premier film, devait initialement tenir le rôle principal de MANDERLEY, rôle qu’elle avait finalement délaissé pour cause de calendrier surchargé. C’est donc Bryce Dallas Howard (fille du metteur en scène américain Ron Howard et de l'actrice Cheryl Howard) qui incarne Grace aux côtés de Danny Glover, Lauren Bacall, Chloé Sévigny, Jean-marc Barr et Udo Kier.

En tournage depuis le 1er mars à Trollhaettan en Suède, le film est "pratiquement achevé" d’après Peter Aalbaek Jensen, qui espère qu'il "sera retenu au Festival de Cannes 2005 avant de sortir sur les écrans peu après".

A.C (30 mai 2004 – Avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter