L’ascension de Mark Ruffalo

Véritable révélation dans Zodiac de David Fincher, Mark Ruffalo, qui va bientôt fêter ses quarante ans peut, se réjouir pour la suite de sa carrière. Les propositions et les projets commencent à affluer.

Acte I, scène1

Une carrière qui débute en 1993 avec There Goes My Baby de Floyd Mutrux, des petits rôles qui s’enchaînent de films en films, Mark Ruffalo débute en douceur comme beaucoup d’acteurs américains. Il s’essaie même au scénario avec The Destiny Of Marty Fine en 1996.
Et puis, enfin on le (re)trouve dans Eternal Sunshine Of The Spotless Mind, et une première tête d’affiche en 2005 dans Et Si C'était Vrai aux côtés de la blonde la mieux payée du cinéma : Reese Whiterspoon. Pour Ruffalo c’est enfin l’occasion de se faire repérer ; il enchaîne avec la comédie La Rumeur Court pour enfin obtenir le rôle de l’inspecteur David Toschi dans Zodiac.

Acte I, scène 2

Mark Ruffalo révèle ses talents d’acteur dans le Zodiac de Fincher. Depuis sa sortie, il enchaîne les propositions.
On le retrouvera donc prochainement dans Blindness de l’oscarisé Fernando Meirelles (La Cité De Dieu, The Constant Gardener) avec à ses côtés Julianne Moore. Il jouera le rôle d’un docteur, victime de cécité comme tous les habitants d’une ville inconnue, à l’exception de sa femme… Prometteur.
Il sera également à l’affiche de Reservation Road de Terry Georges (Hotel Rwanda) et Where The Wild Things Are de Spike Jonze (Hannibal).

Rien que du beau monde pour Mark, et ce n’est que le début !

H.B. (05 juin 2007 - avec Variety)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter