Le réalisateur de La Mort dans la peau ridiculise James Bond

Paul Greengrass était, hier soIr, aux Sony Ericsson Empire Awards. Interrogé sur le troisième volet de la saga Bourne (après La Mémoire Dans La Peau et La Mort Dans La Peau), il a semblé très excité par le projet.
« L’histoire est inédite, elle a été écrite par Tony Gilroy et Tom Stoppard et est totalement différente de celle du livre. Le film réunira l’action de la saga cinématographique et l’intensité propre aux livres originaux. J’ai hâte de commencer, ça va être foutrement fantastique ! Honnêtement, ça va balancer. »

Egalement titillé sur l’arrivée d’un nouveau James Bond, plus jeune et plus sexy, Greengrass n’a pas mâché ses mots.
« Vous voulez que je vous dise ? L’imitation est la forme de flatterie la plus sincère. (…) Je pense qu’il y a une énorme différence entre James Bond et Jason Bourne. Je crois que James Bond est un agent secret qui adore être un agent secret et tuer des gens. C’est un misogyne et un impérialiste réactionnaire, alors que Jason Bourne est un « outsider » qui ressemble à chacun d’entre nous (…). C’est pour ça que j’aime Bourne. ».

James appréciera.

E.G. (14 mars 2006 – Avec Empire Online)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter