Le roman 'La Tête en friche' adapté par Jean Becker, avec Depardieu

mercredi 21 avril 2010 - 12:01 | Tournage
"La Tête en friche", un roman de Marie-Sabine Roger, drôle et populaire dans le meilleur sens du terme, arrive au cinéma le 2 juin, réalisé par Jean Becker, avec Gérard Depardieu dans le rôle d'un grand benêt inculte conquis par une octogénaire qui l'ouvre au monde des livres. Les dialogues de ce film au coeur tendre sont de Jean-loup Dabadie.

Germain, 45 ans, 110 kilos de muscles, idiot du quartier et narrateur de ce roman, paru en 2008 aux éditions du Rouergue, se méfie des mots. Il vit dans une caravane au fond du jardin de sa mère et passe son temps entre bistrot et jardin public. Lui-même reconnaît qu'il est assez intelligent pour voir à quel point... il est bête.


Sur un banc du jardin, où il compte les pigeons, il rencontre Margueritte (Gisèle Casadesus), une dame de 86 ans, ancienne chercheuse en agronomie et qui a voyagé dans le monde entier. Elle aussi observe les volatiles. Entre Germain et Margueritte, va naître une complicité, une tendresse, une histoire d'amour "filiale". Cette rencontre va bouleverser leurs vies et Germain va découvrir un monde nouveau, celui des mots. De lectures en lectures, c'est le pouvoir des livres qu'il explore.

L'auteur, Marie-Sabine Roger, ancienne institutrice qui se consacre depuis des années à l'écriture, a publié une centaine de livres pour la jeunesse, souvent primés. Pour les adultes, elle a notamment écrit "Un simple viol" (Grasset, 2004). Son prochain roman "Vivement l'avenir" paraîtra en août.

=> Toutes les infos sur La Tête en Friche

(21 avril 2010)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter