Le tournage de Twilight 4 provoque des troubles à Rio

lundi 8 novembre 2010 - 16:01 | Tournage
Le tournage à Rio de Twilight - Chapitre 4 : Révélation 1ère Partie a provoqué la colère de certains habitants dimanche soir dans un quartier bohème du centre envahi par des centaines d'admirateurs de la saga de vampires, rapporte lundi la presse.

Twilight


Des scènes de Twilight 4 Breaking Dawn (Révélation), basé sur les romans à succès de l'Américaine Stephenie Meyer, ont été filmées dans la Marina da Gloria et dans le quartier bohème de Lapa où les acteurs Kristen Stewart et Robert Pattinson ("Bella" et "Edward") sont arrivés vers 23 heures locales.

Tout le quartier avait été isolé et la sécurité renforcée pour tenir à distance des centaines de fans. Certains riverains mécontents de ne pouvoir rentrer chez eux ont alors protesté et mis le feu à un WC chimique des installations pour le tournage du film.

Fin août, une prise d'otages dans un hôtel d'un quartier chic de Rio avait failli faire capoter le projet de tournage de Révélation dans cette ville, avait déclaré à l'AFP l'attachée de presse de l'entreprise municipale Riofilme.

Le gouvernement local avait dû donner des assurances sur la sécurité pour convaincre la compagnie de production américaine Summit Entertainment de tourner comme prévu à Rio, une opération représentant des investissements de un million de dollars.

=> Toutes les infos sur Twilight - Chapitre 4 : Révélation 1ère partie
=> Toutes les infos sur Twilight - Chapitre 4 : Révélation 2ème partie
=> Toutes les infos sur Twilight - Chapitre 3 : Hésitation
=> Toutes les infos sur Robert Pattinson

(8 Novembre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter