Les frères Hughes pour l'adaptation d'Akira ?

jeudi 11 février 2010 - 14:17 | Tournage
Akira est une œuvre majeure de la science-fiction, n’importe quel réalisateur un peu geek citera le film et le manga de Katsuhiro Otomo comme une des références ultimes dans la culture du XXème siècle. Attention, ça risque de ne pas durer, Hollywood s’en occupe. L’histoire de ce jeune loubard enlevé par l’armée dans le cadre de recherches sur des êtres doués de pouvoirs psychiques destructeurs fait envie à de nombreux producteurs... D'ailleurs la boite de production de Leonardo Dicaprio s’est longtemps montré intéressé par ce projet, avant de l’abandonner.

akira

Mais aujourd'hui, un nouveau script signé Mark Fergus et Hawk Ostby viendrait d’atterrir sur les bureaux de la Warner, qui songe à placer les Frères Hughes à la réalisation. Vous excuserez le pessimisme du premier paragraphe, d’autant que les scénaristes ont signé l’excellent Les Fils De L'Homme... Aussi, malgré l’accueil mitigé de leur dernier film Le Livre D'Eli, les Frères Hughes ont tout de même montré par le passé qu’ils savaient quoi faire quand on leur mettait une caméra entre les mains (From Hell, par exemple). Il est d’ailleurs fort probable que les autres frangins, les Frères Wachowski, aient vu ce projet leur passer sous le nez à cause du flop de Speed Racer. Plutôt que d’adapter le film animé, c’est le manga Akira qui verra ses 6 tomes séparés en deux films, avec un budget avoisinant les 300 millions de dollars, ce qui est plutôt confortable pour un film de cette envergure, s’ils sont bien utilisés. On peut pronostiquer sans trop se tromper que ces films seront en 3D, et qu’ils ne sortiront pas avant 2012.

Mais on ne peut s’empêcher de déplorer que l’industrie du cinéma américaine continue de massac… d’adapter les fictions qui leur plaisent pour ne pas brusquer leur public, celui-ci risquant une attaque cérébrale s’il voyait un personnage manger des sushi plutôt que des burgers. Non pas que le principe du remake soit mauvais, mais on peut se permettre de remettre en cause son intérêt quand le matériau de base est vidé de son essence. En effet, en connaissant l’Histoire du Japon et en évaluant son impact sur l’inconscient collectif local, il est bien difficile de voir de quelle façon cette fiction est adaptable aux Etats-Unis. Car oui, Neo-Tokyo deviendra à coup sûr Neo-Manhattan, ne rêvez pas, et Tetsuo criera "Waaaaaaaaalt", plutôt que "Kanedaaaaaaaaaaaaa", mais ce n’est qu’un exemple de ce qui peut nous attendre.

akira

Une fois n’est pas coutume, il y a un point sur lequel les Etats-Unis sont en retard : toute la culture manga/japanimation. Alors qu’à l’époque où Majin Bou se faisait anéantir par le Genkidama de San Goku, les Américains découvraient à peine ce qu’était une boule de cristal... Ils ont bien rattrapé leur retard depuis, et ont même commencé à massacrer ce joli patrimoine en adaptant au cinéma Dragonball Evolution, maintenant Akira, et en lorgnant méchamment sur la licence Evangelion, à l’étude depuis quelques années et maintes fois abandonnée.

Mais faisons leur confiance pour sortir ce joli projet du placard très vite, et nourrir la consternation des fans, rassemblés à la hâte sur le parvis de Notre-Dame, brûlants cierges sur cierges pour que le petit Akira vienne faire démonstration de ce qu’il sait faire. Notamment du côté d’une célèbre colline californienne...

=> Toutes les infos sur Akira
=> Toutes les infos sur Allan Hughes
=> Toutes les infos sur Albert Hughes

Yohan Labrousse (11 février 2010)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter