Mathieu Kassovitz va tuer la Bête !

Changement de registre pour Mathieu Kassovitz après Gothika, il va s’attaquer à l’adaptation cinématographique de la fameuse bande dessinée « LA BETE EST MORTE » d’Edmond François Calvo. Cette œuvre publiée clandestinement durant la Seconde Guerre Mondiale utilise la métaphore animalière pour raconter l’occupation allemande de la France. Les Allemands sont des loups, les Français des lapins, les Anglais des dogues, bref, une caricature mordante et audacieuse de l’histoire.

Le réalisateur suit le chemin de Luc Besson et son Arthur en réalisant un film d’animation, produit par sa société MNP Entreprises. Un projet audacieux du fait du travail d’animation nécessaire mais aussi car il touche à un album essentiel de la littérature comme de l’Histoire.

S.Y. (25 novembre 2004 – Avec Ecran Total)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter