Des hamburgers à la politique…

Le cinéaste américain Morgan Spurlock va réaliser un documentaire sur les positions du gouvernement américain conservateur sur les questions scientifiques.
Morgan Spurlock s'est fait remarquer en 2004 en dénonçant la malbouffe dans Super Size Me, film dans lequel il s'était mis en scène mangeant 30 jours durant dans des fast-foods et énonçant les conséquences désastreuses sur l'organisme de ces habitudes alimentaires. Dans son nouveau projet qu'il produira via sa société de production « Warrior Poets », le documentariste virulent dénoncera la position des hommes politiques américains sur des sujets aussi divers que l'environnement, la sécurité et la santé. Ce film sera l'adaptation cinématographique du livre The Republican war on science, l'une des meilleures ventes d'essais de l'année aux Etats-Unis, dont il vient de racheter les droits. Le livre affirme que l'opinion et l'action des Républicains sur la recherche sur les cellules-souches, le changement climatique et l'éducation sexuelle, entre autres, sont dus à un dégoût des conservateurs pour tout ce qui touche aux régulations sur l'environnement, la santé et la sécurité. Morgan Spurlock a expliqué qu' « Il fut un temps où la science était respectée par les hommes politiques et les responsables des gouvernements, et où l'information née de la recherche scientifique était utilisée pour le meilleur ». Il a également précisé qu' « Aujourd'hui, tout cela est ignoré, manipulé et utilisé à mauvais escient pour servir des programmes politiques. Il nous faut de vraies réponses aux grandes questions ».
L'Amérique compte de plus en plus de documentaristes dénonciateurs de leur société, à l'instar de Michael Moore

F.C. (22 décembre 2005, avec AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter