Natacha Régnier ne sait plus où donner de la corne…

« Eh oui ! Je suis cocu, j’ai du cerf sur la tête », chantait Georges Brassens dans les bras duquel Natasha Régnier peut aujourd’hui se consoler … C’est que notre belle et pauvre ingénue doit supporter un mari terriblement infidèle, Bruno Todeschini, dans le troisième long-métrage de Jacob Berger (Les Anges et Aime Ton Père), Une Journée, qui relate 24 heures décisives dans la vie d’une famille suisse.

Et quelle journée ! Mieux vaut ne pas se faire attraper dans les filets de Bruno Todeschini à qui la vie de couple ne semble pas réussir… Dans Un Couple Parfait où notre Don Juan tenait la vedette, Nobuhiro Suwa se penchait en effet sur les tergiversations post-conjugales d’un couple sur le point de divorcer. Espérons que notre géniteur de cerfs d’Une Journée assainisse sa vie amoureuse dans Sept Ans, un film de Jean-pascal Hattu qui pourrait bien donner à Bruno Todeschini l’occasion de se racheter…

En attendant de savourer ce carnage conjugal vaudevillesque, vous pouvez d’ores et déjà retrouver Natasha Régnier dans Les Amitiés Maléfiques d’Emmanuel Bourdieu.

C.L.B. (25 octobre 2006 - Avec Le Film Français)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter