Noé interdit dans plusieurs pays du Moyen-Orient

vendredi 7 mars 2014 - 16:40 | Tournage
Même pour l'immense Darren Aronofsky, adapter un épisode biblique est un pari risqué… A maintenant un mois de la sortie française de leur Noé, le réalisateur et la Paramount se sont donc vus refuser les portes de plusieurs pays du Moyen-Orient.
Noé interdit dans plusieurs pays du Moyen-Orient

Ainsi, Le Qatar, le Bahreïn et les Emirats Arabes Unis ont catégoriquement refusé la diffusion du long-métrage sur leurs territoires, et un sort similaire pourrait être jeté par l'Egypte, la Jordanie et le Koweit. L'explication est simple et sans appel, les lois de la Sharia condamnent toute représentation des prophètes d'Allah car, selon Al-Azhar, la plus haute autorité islamique d'Egypte, cela " contrarierait les sentiments des croyants ".
Cette réaction ne semble surprendre ni la Paramount, ni Aronofsky qui déclare que sa priorité " est plus de faire venir les non-croyants au cinéma ".
" Il n'y a pas vraiment de controverse " ajoute-t-il, " étant donné qu'elle est juste née de la peur de l'inconnu et de ceux qui essaient d'exploiter une histoire biblique ".
Malgré les remontrances des chrétiens d'Occident et des musulmans du Moyen-Orient, l'équipe du film semble donc relativement optimiste, et mise sur la dimension artistique du film, plutôt que sur le fait qu'il s'agisse de l'adaptation d'une histoire sacrée… Adaptation qui, en plus, ne serait même pas si fidèle que ça. Aux spectateurs d'en juger…
Mais enfin, malgré une apparence sereine, le cinéaste a tout de même déclaré " avoir besoin d'un break ". Pas trop long, espérons-le…

=> Toutes les infos sur Noé

Julia Hu (7 Mars 2014 avec Variety et The Hollywood Reporter)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter