Nouvelle-Zélande : le Premier ministre au secours de The Hobbit

lundi 4 octobre 2010 - 04:45 | Tournage
Le Premier ministre néo-zélandais John Key est intervenu lundi dans le conflit opposant un syndicat au réalisateur Peter Jackson à propos du tournage de la saga des Hobbit, appelant l'organisation à ne pas retenir " en otage " les films inspirés des livres de Tolkien.



Le gouvernement est prêt à aider à trouver un compromis entre les deux parties, a déclaré le Premier ministre conservateur à TV One.

Mais les acteurs cherchant une vaste réforme de l'industrie cinématographique devraient négocier avec l'association des producteurs, au lieu de s'en prendre spécifiquement à un film, a-t-il estimé.

" C'est à ce niveau que les discussions devraient se dérouler, au lieu de prendre en otage un producteur et un film en particulier ", a déclaré John Key.

" Je serais très ennuyé si les films Hobbit n'étaient pas tournés en Nouvelle-Zélande ", a-t-il ajouté.

Le cinéma est " un secteur qui pèse 3 milliards de dollars néo-zélandais (1,62 milliard d'euros) et qui emploie beaucoup de personnes. C'est formidable pour la Nouvelle-Zélande, et un moyen formidable de faire connaître le pays à l'étranger ", a-t-il dit.

Peter Jackson accuse un syndicat, le NZ Actors Equity, lié au grand syndicat australien des acteurs et gens du spectacle, le Media Entertainment and Arts Alliance, d'une campagne de " harcèlement " à son égard, afin de, selon lui, se renforcer dans ce secteur en Nouvelle-Zélande.

Le réalisateur néo-zélandais, qui avait tourné la trilogie du Seigneur des anneaux dans son pays natal, a menacé de délocaliser le tournage des deux films du Hobbit.

Philippa Boyens, co-productrice, a indiqué à Radio New Zealand avoir reçu de nombreuses propositions pour accueillir le tournage, dont l'Ecosse, l'Irlande, le Canada, l'Australie et des pays d'Europe de l'Est.

Le NZ Actors Equity a appelé pour sa part à un boycott international du film.

Les deux films en projet, adaptés de la saga Bilbo le Hobbit de Tolkien, ont connu de nombreux déboires et de multiples retards en raison de la mauvaise santé financière du studio américain MGM, l'un des producteurs.

Le cinéaste mexicain Guillermo Del Toro, qui devait réaliser les films, a ainsi jeté l'éponge en mai 2010, et a été remplacé par Peter Jackson, dont le rôle jusqu'alors était limité à celui de producteur. Le tournage n'a pas démarré.

=> Toutes les infos sur The Hobbit - Partie 1

(4 Octobre 2010 - Afp)

© 2010 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter