Oliver Stone consomme et filme la drogue

vendredi 5 mars 2010 - 16:21 | Tournage
Le célèbre réalisateur Oliver Stone vient de signer un accord pour réaliser et produire Savages, une adaptation du roman de Don Winslow, alors même que le livre n’est pas encore sorti dans le commerce ! Une pratique courante dans le monde du cinéma. Par comparaison, Anthony Minghella avait acheté les droits du roman de Bernhard Schlink The Reader peu de temps avant sa publication. Oliver Stone et Don Winslow collaboreront donc pour élaborer un script, l’écrivain ayant déjà préparé une ébauche de canevas selon Deadline Hollywood.

Pour information, le livre en question s’immisce dans la vie de deux frères vivant à Laguna Beach en Californie et partageant la même petite amie. Deux hommes vivant d’un business fleurissant : la vente de marijuana, et pas n’importe laquelle, la meilleure sur Terre ! Face à un cartel de drogue mexicain qui veut mettre la main sur leur affaire, les deux larrons récalcitrants voient leur bien-aimée disparaître, kidnappée. Le cartel de drogue demande alors une rançon exorbitante : le fruit de cinq années de travail. Les deux frères acceptent de payer, mais trouvent une feinte pour récupérer la jeune fille et se venger, à leurs risques et périls…

Oliver Stone

C’est donc un trio amoureux sur fond de chantage et de drogue que devrait diriger Oliver Stone. Lui-même consommateur, le cinéaste ne cache pas sa propre dépendance : déjà été interpellé par la Police pour conduite en état d’ébriété et possession de drogue, le réalisateur n’a jamais aussi bien porté son nom… Selon certaines indiscrétions Oliver Stone envisagerait de se consacrer entièrement à ce projet, puisqu’il y a mis ses propres fonds. Une technique de plus en plus fréquente à Hollywood... Michael Mann et Steven Soderbergh sont des exemples d’auto-financements.

Oliver Stone et l’argent, c’est décidément une obsession puisque prochainement on pourra apprécier le travail du cinéaste dans Wall Street : l'argent ne dort jamais 22 ans après l’œuvre originale. Pour l’occasion, le réalisateur retrouve son acteur Michael Douglas avec Carey Mulligan, Shia Labeouf, Charlie Sheen, Josh Brolin, Susan Sarandon, Martin Sheen et Frank Langella.

Malgré quelques faux-pas récents (W et World Trade Center) Oliver Stone est un réalisateur confirmé avec Platoon, Wall Street, Les Doors, Jfk, Nixon. L’homme a surtout dépeindre des présidents américains par –delà le vernis, de manière acide. Dans Nixon, Anthony Hopkins incarnait un homme violent, menteur et mû par l’ambition.

Bien que ce prochain projet sur la marijuana semble à des années - lumières du cinéma politique d’Oliver Stone, on se demande si le cinéaste ne tente pas de se renouveler finalement, après plusieurs essais et biopics. En outre, le sujet promet une bonne dose de coups et d’hémoglobine. Attention, ça va saigner !

=> Toutes les infos sur Oliver Stone

Charles Bouchet (05 mars 2010)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter