Party Girl remporte le Grand Prix du Festival de Cabourg

lundi 16 juin 2014 - 12:15 | Tournage
Parcours sans faute pour le film Party Girl, qui séduit les jurys du 28ème Festival Du Film Romantique De Cabourg 2014 et devient lauréat du Grand Prix.

Véritable coup de coeur à Cannes durant l'ouverture d'Un Certain Regard, où le long métrage obtient la Caméra d'Or, c'était aussi le coup de foudre au Festival de Cabourg, qui s'est tenu du 11 au 15 juin. Attribué l'an dernier au film de Rebecca Zlotowski, Grand Central, le Grand Prix du Festival a été décerné ex-aequo à Party Girl réalisé par Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis et Matterhorn du néerlandais Diederik Ebbinge.

Party Girl dresse le portrait d'une femme complètement déjantée, d'une soixantaine d'année. Grande fêtarde, et mascotte dans un bar, elle change radicalement de vie lorsque Michel lui demande en mariage…Entre amour, famille et affirmation de soi, le film met en scène Angélique Litzenburger dont son interprétation en a captivé plus d'un !

Parallèlement, le long-métrage Pas Son Genre a été sacré "Meilleur film" et ses deux principaux interprètes, Emilie Dequenne et Loïc Corbery, meilleurs acteurs.

Le Palmarès complet

Grand prix ex aequo
Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
Matterhorn, de Diederik Ebbinge

Prix du public
Coming Home de Zhang Yimou

Révélation féminine
Alice Isaaz dans Les Yeux Jaunes Des Crocodiles de Cécile Telerman

Révélation masculine
Pierre Rochefort dans Un Beau Dimanche de Nicole Garcia

Meilleure actrice et meilleur acteur
Emilie Dequenne et Loïc Corbery dans Pas Son Genre de Lucas Belvaux

Meilleur film
Pas Son Genre de Lucas Belvaux

Prix 1er rendez-vous
Flore Bonaventura pour Casse-tête Chinois de Cédric Klapisch
Paul Hamy pour Suzanne de Katell Quillévéré

Meilleur réalisateur
Pierre Salvadori pour Dans La Cour

Coup de cœur
Zhang Ziyi (Fenêtre sur le cinéma chinois)

=> Toutes les infos sur le Party Girl
=> Toutes les infos sur 28ème Festival du film romantique de Cabourg 2014

Octavie Pareeag, le 16 juin 2014, avec Le Parisien

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter