Pixar : 'Un film original par an et une suite tous les deux ans'

lundi 1 juillet 2013 - 18:30 | Tournage
Au grand bonheur de tous les amateurs des productions Pixar Animation Studios et de ses figures emblématiques, le studio à la lampe vient de prendre une décision des plus intelligentes dans la manière qu'il a d'entrevoir le futur de ses créations. Selon son directeur Ed Catmull (également à la tête de Walt Disney Animation), le cahier des charges du studio aurait subi un revirement stratégique en ralentissant la production de sequels - on pouvait à juste titre craindre leur multiplication - pour mieux privilégier les films originaux qui ont fait et continuent de faire toute leur renommée.

Pixar : 'Un film original par an et une suite tous les deux ans'


« Pour des raisons artistiques… il est primordial que nous produisions un film original tous les ans », explique Ed Catmull. « De temps en temps, un film situé dans le même univers qu'un précédent émerge, lorsque nous (ou le public) souhaitons prolonger cet univers - ce qui est la raison d'être d'une suite. Les spectateurs réclament ces personnages, ce qui signifie que nous avons réussi leur conception. Mais si vous continuez dans cette lancée, vous ne ferez alors rien d'original. »

En effet, si l'on s'attarde sur les dix premiers long-métrages du studio depuis Toy Story en 1995 (1001 Pattes en 1998, Toy Story 2 en 1999, Monstres & Cie en 2001, Le Monde De Némo en 2003, Les Indestructibles en 2004, Cars - Quatre Roues en 2006, Ratatouille en 2007, Wall.e en 2008, Là-haut en 2009), un seul d'entre-eux fait office de suite. Depuis, Pixar a réalisé quatre films dont deux suites (Toy Story 3 en 2010, Cars 2 en 2011), une préquelle (Monstres Academy cette année) et un projet original.

Cars 2 a été spécialement décrié comme la première véritable déception de la part de la firme, à la fois créative et commerciale. Et bien que Monstres Academy ait réalisé le meilleur démarrage de toute l'histoire du talentueux studio aux 22 Oscars, l'accueil de la critique fut bien plus mitigé qu'il ne l'avait été pour un projet original. Cette baisse de régime a donc remis les pendules à l'heure dans les têtes pensantes de la compagnie qui entame bientôt sa troisième décennie d'activité, les incitant ainsi à ne pas revenir trop souvent en arrière. Résultat : les trois prochains longs-métrages de la maison - à savoir The Good Dinosaur en 2014, Inside Out et Le Monde De Dory tous les deux prévus en 2015 - n'incluront qu'une seule suite. Toujours selon les termes de Ed Catmull, la stratégie de la maison Pixar consiste à produire "un film et demi" par an : « Nous aurons un film original chaque année, puis une suite tous les deux ans. » dit-il. « C'est l'idée générale. »

Cette volonté de mettre la création au premier plan est aussi une manière de former les nouveaux talents du studio sur des projets originaux et ambitieux et ainsi maintenir son héritage créatif - enjeu majeur pour l'emblématique John Lasseter (directeur artistique de Pixar et de Walt Disney) et son équipe : « Lorsque Walt Disney est décédé, il n'a passé le flambeau à personne d'autre, ce qui a entraîné leur déclin progressif » continue Ed Catmull. « John et moi prenons très au sérieux le fait que nous avons besoin de former des personnes à être capables de raconter des histoires originales. »

En l'occurrence, le prochain film de la firme, The Good Dinosaur, est réalisé par Bob Peterson, débutant en la matière si l'on excepte son expérience de co-réalisateur sur Là-haut, épaulant ainsi Pete Docter. Situé dans un monde où les dinosaures ne se seraient jamais éteints, on espère de tout cœur que se sera également le cas de l'inspiration chez les petits gars de Pixar.


Damien Chevalier (1er Juillet 2013 avec BuzzFeed)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter