Renaissance d'une légende

L’Île de Mann est souvent considéré comme étant le terrain de jeu de nombreux films et de réalisateurs, trouvant dans ses paysages un charme impromptu pour mettre sur pied nombreux de leurs projets. Conformément à cette idée, la petite île, dépendante de la couronne britannique, a vu défiler durant la journée du 24 février, un bien étrange cortège, affublé des meilleurs costumes des années 30.

Le principal protagoniste de cette mascarade est le réalisateur Richard Linklater, cinéaste américain ayant pris à son compte la comédie romantique Me And Orson Welles, dédié corps et âmes au récit de la vie d’un célèbre petit génie du 7ème art, le bien nommé Orson Welles.
L’histoire centralisée sur sa jeunesse n’a pas encore révélé de grandes lignes scénaristiques, mais nous devrions être plongés dans le ventre même de l’adolescence du comédien et de son implacable progression sur les écrans du monde entier.

Afin d’incarner le petit prodige, rien de moins que la présence de Christian Mckay, jusqu’alors élève à la Royal Shakespeare Academy et chargé de reproduire les débuts du jeune Orson sur grand écran. Zac Efron (Hairspray) et Claire Danes seront également de la partie en interprétant des rôles à la hauteur de leur talent.

Produit par Mar Samuelson, Anne Carli et Richard Linklater, aucune date de sortie n’est pour le moment envisagée. Les comédiens et les réalisateurs préférant se concentrer sur les prises de vues dans une île de Man si chère à l’univers de cette ancienne pointure du cinéma.

B.C (Le 29 février 2008 – avec Le film français)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter