Retour en arrière pour Kechiche

Le récent lauréat Abdellatif Kechiche, désormais en haut de l’affiche, reviendra prochainement sur deux nouveaux projets introspectifs et personnels.

Fort de sa récente médiatisation et de ses deux trophées glanés au cours de la dernière cérémonie des Césars pour son film La Graine Et Le Mulet, c’est avec des idées plein la tête que nous revient le réalisateur Abdellatif Kechiche.
Doté d’une écriture à fleur de peau, animée par des rapports foncièrement humanistes, le français d’origine tunisienne s’apprête à repartir en campagne avec deux nouveaux films et autant de thèmes si chers à son cinéma de rue.

Kechiche commencera par donner une suite noble aux différentes sagas des Cosette, Valjean et autre Gavroche, en ressuscitant le roman de Victor Hugo pour une adaptation fidèle de Les Misérables. Une chronique sociale et un portrait de la France profonde noyée dans le bouillon du 18e siècle.

Dans un deuxième temps, le cinéaste discret reviendra également sur les terres de son enfance. À Nice, plus précisément, où le petit garçon y avait passé un laps de temps certain au cours de son adolescence. Si Kechiche s’est vu félicité du choix de l’endroit par la municipalité, reste que le réalisateur semble bien nostalgique ces derniers temps. Un besoin pressant de fuir la médiatisation environnante de l’après-César ?

B.C. (Le 26 mars 2008 – avec Relax-News)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter