Roberto Benigni filme des amoureux en Irak

Après la Seconde Guerre mondiale avec La Vie Est Belle, Roberto Benigni s’inspire d’un autre conflit, celui d’Irak, pour sa prochaine tragi-comédie, Le Tigre Et La Neige. Comme pour son film sur les camps de concentration, il choisit de montrer une vision personnelle et humaine de cette guerre, situant l’intrigue au début de l’invasion américaine en mars 2003. Un poète italien, interprété par Roberto Benigni lui-même, est coincé avec sa bien-aimée. Son actrice fétiche et épouse, Nicoletta Braschi joue le rôle de la dulcinée. Le cinéaste a également choisi Jean Reno, l’acteur français le plus international, pour participer au film.

Le tournage n’a évidemment pas pu se dérouler en Irak même, le réalisateur s’est donc rendu en Tunisie en raison de « la sécurité et de la stabilité du pays, de sa longue expérience en matière de production cinématographique et la ressemblance de certains sites avec l’Irak », a déclaré M. Turki, le producteur tunisien du film, à l’AFP. Le tournage a démarré à Rome, s’est poursuivi en Tunisie et s’achèvera en Italie pour les dernières prises de vues. La sortie du TIGRE ET LA NEIGE est annoncée pour mai 2005.

S.Y. (16 novembre 2004 – Avec l’AFP)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter