Romance quand tu nous tiens...

John Maybury, réalisateur américain de son état, vient de ressortir de ses cartons ses anciens amours littéraires et bibliques. En l’occurrence, le poussiéreux Les hauts de Hurlevents d'Emily Brontë, datant de 1847 et dont le bonhomme aimerait en sortir un remake haut en couleur et fort de café.

À croire que John Maybury vient de trouver le grand amour et compte nous faire part des ses états d’âmes vis-à-vis de sa tendre dulcinée. Avec la sortie de son prochain film The Edge Of Love, le scénariste emprunte une nouvelle fois des chemins à l’eau de rose tout en espérant nous émouvoir avec un scénario à fleur de peau, retranscrit par la main d’Olivia Hetreed.

L’histoire, vieille comme du bon pain, présentera les relations tumultueuses d’une famille américaine, maudite suite à l’adoption d’un jeune bohémien de 6 ans.
Le casting n’a pas encore livré ses moindres secrets, mais cette romance sous la forme de rancoeurs familiales et d’amours désabusés devraient trouver écho chez les fins amateurs de la littérature américaine.

B.C (Le 04 février 2008 – avec RelaxNews)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter