Sam Raimi fait un détour avant Warcraft

lundi 1 février 2010 - 16:12 | Tournage
Un espoir était né pour tous les proches d’addicts au jeu vidéo Warcraft... Enfin, on pensait pouvoir les faire sortir de chez eux, même si c’était pour aller voir l’adaptation ciné du même jeu, chaque pas de plus vers l’extérieur est une petite victoire. Mais il faudra attendre un peu puisque Sam Raimi pourrait tourner un autre film avant d’aller voir si l’herbe est plus verte sur Azeroth ou aux Buttes Chaumont.

Et ce film ne serait rien d’autre que la 5243e adaptation au cinéma des aventures de The Shadow. Pour les quelques-uns qui n’étaient pas nés dans l’entre-deux-guerres, The Shadow était une fiction radiophonique créée en 1930 aux Etats-Unis par Walter B. Gibson. Arrêté en 1954 cette série a toutefois continué à travers diverses déclinaisons, dont les 15454 adaptations en comics, 565 passages à la télévision et bien sûr les 5242 autres adaptions au cinéma, dont la dernière avec Alec Baldwin date de 1994, une époque où il semblait encore faire du sport.

Sam Raimi the shadow

The Shadow est donc un des premiers vengeurs masqués apparu bien avant la vague de super-héros des comics de l’après guerre. Il a la particularité de pouvoir se déguiser et d’hypnotiser ses opposants afin de se rendre invisible, avec un grand chapeau. Bien que vous ce pouvoir puisse avoir méchamment la classe, il est surtout né d’une contrainte narrative : il était trop long et ennuyeux pour l’auditeur de devoir décrire où se cachait le personnage dans le décor.

Pour ce film, le papa d’Evil Dead pourrait revenir à ce qui a fait son nom et son talent, c’est-à-dire une réalisation à l’ancienne avec des effets spéciaux réalisés avec trois bouts de ficelle. De plus, le script serait tombé dans les mains d’un de nos confrères du site IESB.net. Celui-ci parle de broyeurs à viande et d’os cassés, donc oui, il y aura peut-être une possibilité de se marrer.

Vous remarquerez que l’utilisation du conditionnel n’est pas fortuite, puisque qu’il s’agit d’une rumeur. Et comme il est coutume de faire quand on traite avec elle, il faut prendre cette info avec les pincettes offertes en supplément du magazine « Réalisateurs en grosse difficulté » hors série « On m’a volé mon araignée ».

=> Toutes les infos sur Sam Raimi

Yohan Labrousse (1 février 2010)

Vos avis sur cette actu

Exprimez-vous

A lire sur le même sujet

Remonter